OPTYMO 2

 

OPTYMO2: BILAN DES TRAVAUX (2)

 

Nous continuons notre « bilan » des travaux Optymo2. Dans un précédent article (ci-dessous), nous avons abordé le plan de circulation imposé à la ville par le SMTC. 

Aujourd’hui, nous abordons le 2ème point de notre bilan: la poursuite de la minéralisation de la ville. 

De nombreuses voix s’étaient déjà élevées lorsque la place Corbis avait été transformée. Les Belfortains se plaignaient (et se plaignent toujours) de l’aspect minéral de cette place. Comme pour le faubourg de France, nu, sans arbres,… 

Ces remontées n’ont pas été entendues par le maire. Comme d’habitude. 

Pour ces travaux Optymo2, le même choix de suppression des espaces verts a été fait. Partout, le macadam jaune a été préféré aux pelouses, haies, arbustes existant. Et là où les voies de circulation ont été diminuées, le maire a privilégié le macadam ou les pavés plutôt que des espaces verts ou fleuris. 

Il s’agit là, nous direz-vous, d’une tendance générale en France. Malheureusement, oui. Mais poussée à son maximum à Belfort, avec un jusqu’auboutisme stupide. 

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de ce choix, uniquement dû au dogmatisme du Maire. 

Prenons le pont Carnot. Nous avons déjà critiqué le choix de le mettre en sens unique. Mais sa transformation avec ses 2 nouveaux trottoirs immenses, ajoute encore à l’aspect vide, minéral, froid, de la place Corbis, puisque la place en est agrandie d’autant.

 

Corbis 24 11 2013

La place Corbis "prolongée". Heureusement qu'il y a le sapin de Noel. 

Pour l’anecdote, notons qu’il n’y avait sans doute pas assez de pavés prévus pour finir la place. Une grande cicatrice de macadam rouge donne un aspect mal fini à cette place et ajoute encore au caractère minéral.

 

Corbis 24 11 2013

Cette "verrue" a sans doute été mise pour rappeler les verrues du faubourg de France.

Et que dire de la Rue Fréry !!! Dans cette rue, devant l’ESTA, il y avait du stationnement. Aujourd’hui, plus que du macadam jaune, qui recouvre une surface inutilisée. Pourquoi avoir supprimé ces places, pour les remplacer par du vide ???? On aurait compris cette suppression s’il s’était agi de créer des espaces verts, mettant en relief les bâtiments de l'ESTA ou de la CCI.

Frery 24 10 13

Macadam et metal (poteaux, lampadaires) pour la rue Fréry.

Même chose devant la tour de la Caisse d’Epargne. Les pelouses et plantations ont été enlevées. Comme quai Vauban, ou des arbres et des haies ont été arrachés pour laisser place à un trottoir macadamisé.

Bld clemenceau 24 10 13

Belle perspective bétonnée devant la "tour de la Caisse d'Epargne".

 

Quai vauban 25 09

Pelleteuse au travail d'arrachage des arbustes quai Vauban, pour laisser place au macadam.

 

Autres exemples, « la manie » de créer des allées larges, en macadam, au-travers des pelouses ou « squares », alors qu’il n’y a aucun flux piéton. La place Rabin en est une parfaire illustration. Encore une fois, pourquoi, alors que ces allées n’ont aucune utilité ? Sans compter le travail supplémentaire de déneigement pour la ville, alors qu’elle ne parvient déjà pas à déneiger rapidement les trottoirs existants ? 

Rabin 27 11 2013

Pourquoi avoir coupé la pelouse en 2, par une allée qui ne sert à rien ? 

Enfin, le summum est sans doute atteint devant la gare. Tout a été bétonné, macadamisé. Comme avant, me direz-vous. Oui, sauf que maintenant, on a multiplié les surfaces inutilisées. En supprimant le parking qui était devant la gare. Pour en faire une sorte de no man’s land. Tant qu’à avoir des surfaces désertes, pourquoi ne pas y mettre des espaces verts, des massifs de fleurs ? 

Gare 19 09

 Froid, impersonnel, c'est le nouveau parvis de la gare. 

  

Les arbres : 

Le maire communique depuis des mois, et encore plus maintenant, sur le fait que des centaines d’arbres vont être plantés. Nous nous en félicitons. Mais nuançons un peu : 

-          80% ( environ) des nouveaux arbres sont plantés place de la Résistance. Sur les parkings. Merci au Maire de prévoir de l’ombre pour nos voitures. Il y aura donc peu d’arbres réellement plantés sur les trottoirs ou sur les places de Belfort. Regardez le parvis de la gare pour en être convaincus. 

-          100% des arbres replantés sont de petite taille. Bien sûr, ils vont pousser. Et dans 10 ans, mettre un peu de verdure sur les trottoirs. Mais pourquoi avoir coupé les grands arbres existants de la place Rabin, devant la maison du Peuple, pour les remplacer par ces petits arbres qui n’atteindront jamais la taille des anciens (en hauteur ni en largeur), puisque ce ne sont pas les mêmes essences.

Dsc02527

Tout le monde peut comparer la place Rabin maintenant à celle qui était couverte de grands arbres.


 
A l’évidence, M. le Maire est resté aux critères architecturaux des années 70, où les villes se transformaient pour absorber l’augmentation de la circulation, et où on créait des cités béton, comme certaines villes nouvelles de la région parisienne. Ce qui est en contradiction avec sa volonté de supprimer les voitures du centre-ville. Ailleurs, si on supprime des voies de circulation, c’est pour créer des espaces verts. A Belfort, c’est pour créer des espaces jaunes.

A l’heure où toutes les villes profitent du moindre espace pour y mettre de la verdure, utilisant les toits des immeubles, créant des murs végétaux, le Maire fait de Belfort une ville minérale. 

Non, décidément, nous n’arrivons pas à comprendre pourquoi le Maire continue ses choix de tout béton, de tout macadam. 

Que la Place Corbis ou le faubourg de France deviennent plus agréables lorsqu’il y a les massifs de fleurs lors du « marché aux fleurs » !!!! 

Qu’il est doux de longer la Savoureuse sous les arbres du square du souvenir plutôt que de la longer devant le conservatoire, sur les pavés en plein soleil !!! 

Avec Christophe GRUDLER, nous n’avons pas la même vision des choses que le maire actuel. Et les Belfortains non plus.

 

*********************************************

 

OPTYMO2: BILAN DES TRAVAUX (1)

 

Les travaux de « transformation de la ville » lié à Optymo sont quasiment terminés. Ne restent que des aménagements et la plantation des quelques arbres prévus. 

Nous traiterons des réaménagements de la Place d’Armes et de la rue piétonne plus tard. 

Pour les travaux Optymo, nous pouvons donc déjà faire un premier constat de ce qui a été réalisé. 

Nous ne parlerons pas de « beauté ». Ce qui a été fait est-il beau ou pas ? Chacun a son avis, et personne ne peut, objectivement, y répondre. Car la notion de beauté est propre à chacun. De plus, toute beauté est éphémère. Ce qui peut paraître beau aujourd'hui, du fait des couleurs vives, nettes (le noir du macadam, le blanc des peintures,...) ne le restera pas longtemps.  

Nous nous contenterons de faire un bilan des choix et de donner notre avis sur ces choix, en essayant d’utiliser des critères objectifs. 

Nous aborderons donc les points suivants, au fil des jours qui viennent : 

-          Le Plan de circulation 

-          La Minéralisation de notre ville 

-          Le Stationnement 

-          Les Dangers créés par ces aménagements (couloirs de bus, vélos sur les trottoirs,….)

-         Tout cela pour quoi ? 

  

Mais d’abord, un rappel des problèmes rencontrés pendant ces travaux 

  • Pendant plus d’un an, les travaux ont gravement perturbé la vie des Belfortains. Bien évidemment, nous pensons d’abord aux nombreux bouchons qui bloquaient complètement de nombreuses rues, voire certains quartiers. C’est le lot de tous les travaux de voierie dans les villes. Pas loin de nous, Besançon en est aussi un exemple. Mais ce qu’on peut reprocher aux pilotes des travaux Optymo2, c’est d’avoir lancé presque tous les chantiers en même temps, au lieu de les enchaîner, en mettant des moyens plus importants sur chaque chantier, afin de le terminer plus vite. La durée totale de tous les chantiers serait restée la même, mais chaque secteur aurait été impacté moins longtemps.
20130614-075655.jpg
 
  • Nous ne pouvons pas ne pas reparler de la non prise en compte, par la ville, des problèmes posés à toutes les personnes à mobilité réduite (handicapés, personnes âgées,…). Jamais la ville ne s’est préoccupée de ces difficultés. Et pourtant, nous les avons remontées très souvent : trottoirs défoncés, dénivelés impossibles à franchir en fauteuil, largeurs trop étroites, trottoirs bloqués sans aucune signalisation préalable,…. (Voir nos articles précédents).
frery-16-04-13-1.jpg

 

Enfin, nous nous devons d’évoquer aussi l’impact sur le commerce. Nous en avons beaucoup parlé, nous en reparlerons encore souvent: il est certain que les travaux ont nui au commerce Belfortain.  Mais ce qui nous choque le plus, c’est la négation de ce problème par les élus de la majorité municipale. Oui, il y a une crise. Oui, le commerce souffre partout en France. Oui, Internet crée une concurrence forte. Mais, OUI, les travaux ont eu un impact sur nos commerces de centre-ville. Ils ont accéléré la chute de nombre d’entre eux, et au moins fragilisé les autres. Le nier est une insulte aux commerçants.

Et ne nous y trompons pas, les commerces impactés ne sont pas seulement ceux devant chez qui il y a eu des travaux. Devant les difficultés de circulation et de stationnement, les gens ont déserté Belfort pour aller encore plus dans les commerces périphériques (Danjoutin, Bessoncourt,…).

Abordons, maintenant, le nouveau plan de circulation. 

Nous l’avons dit depuis le début, ce nouveau plan de circulation est très mauvais. Pour plusieurs raisons : 

-          D’abord, il a supprimé l’axe direct Nord-Sud (fermeture du quai Vauban) et réduit l’axe Sud-Nord au seul passage par le faubourg de Montbéliard (Changement de sens de la Rue Dreyfus-Schmidt). 

-          Et donc, il oblige à emprunter de petites rues, qui ne sont pas prévues pour accueillir des « flots » de véhicules : comme la rue Zola, la rue Reiset, la rue Metz-Juteau, ou la Grande Rue ci-dessous.   

grande-rue-26-09-2.jpg

Dans ces rues, et les rues Reiset et Dreyfus-Schmidt en sont l'exemple type, les bouchons sont maintenant quasi-permanents.

 

-          Il n’y a plus de sens « Ouest-Est ». Le blocage du Pont Carnot depuis la vieille ville, le changement de sens de la rue Denfert-Rochereau, obligent à faire des détours énormes et inutiles (ci-dessous le Rue Scheurer-Kestner).

scheurer-kestner-5-1.jpg

Cette mise en sens unique du pont Carnot ne se justifie absolument pas. Elle n'a aucun intérêt. Le pont est maintenant utilisé par une seule voie (1/5 de la largeur), le reste étant des trottoirs (4/5 de la largeur). Ces largeurs de trottoirs ne servent à rien, surtout le coté "Nord", qui est hors flux piétons.

Ce choix délibéré de la mairie de supprimer le sens de circulation "Vieille ville => Corbis" est une aberration.

Mais reconnaissons que ce plan de circulation a atteint son but, annoncé depuis le début par MM Butzbach et Proust : dissuader les automobilistes de venir en ville en créant des difficultés de circulation. C'est réussi !! Mais c'est réussi aux dépends des commerçants, des artisants, des professions libérales, qui exercent en ville et voient leur clientèle les fuir.

 

 

********************************************

 

OPTYMO2: la CHIENLIT !!!

A l'association "Nouveau Souffle pour Belfort", nous nous sommes trompés !!!

En effet, nous sommes depuis le début opposés au projet Optymo2, comme les élus de notre groupe, du fait de son coût, de ses paris sur l'avenir, Nous l'avons critiqué, et critiquons encore, comme vous pouvez le lire sur ce site.

Nous avons dénoncé, en plus de la mégalomanie de M. Proust, les erreurs de voirie, les mauvais choix du tout pour les bus, les anomalies, .....

Mais nous nous sommes trompés sur un point.

Nous pensions qu'un tel projet, d'un coût aussi important, pour lequel des sommes énormes ont été englouties en communication, publicité,... serait "blindé" en organisation.

Il n'en est rien. La rentrée montre en effet que ce projet est un recul important dans le service rendu aux scolaires.

De partout, sur les réseaux sociaux, les blogs, dans la presse, des témoignages affluent pour dire que les bus ne passent plus dans certains villages, ou ne passent pas bien qu'ils soient prévus, qu'il faut téléphoner tous les jours pour demander le passage le lendemain, (comme si l'école n'avait lieu qu'un jour de temps en temps), que les temps de transport n'ont plus rien à envier à la région Parisienne,.......

Comment peut-on monter un tel projet et se tromper autant ??????

Comment peut-on investir plus de 40 000 000 Euros et se tromper autant ?????

Depuis 4 ans, des gens ont réfléchi, pensé ce projet, et auraient oublié que les lycées, collèges, écoles du Territoire accueillaient des enfants et qu'il fallait les transporter en respectant des horaires??

Eh bien nous, nous disons que rien n'a été oublié. Ce n'est pas possible dans un tel projet, et avec les têtes pensantes du SMTC.

Il s'agit de choix délibérés de la part de M. Proust, qui a posé les bases du projet à l'envers:

- je veux un bus toutes les 5 minutes sur 2 lignes de Belfort

- je veux un bus toutes les 10 minutes sur les autres lignes de Belfort

- je ne veux aucun ralentissement ou retard sur mes lignes

- je me moque de ce que deviennent les autres lignes, les quartiers excentrés, les villages où je ne vais jamais,....

Alors qu'il fallait au départ de la conception placer le service public rendu au coeur de la réflexion !!!!

Au lieu de partir de cet objectif, il a imposé des solutions personnelles.

Peu lui importe, comme nous l'avons déjà dit par ailleurs, que le service rendu soit moins bon qu'avant.

Peu lui importe que des gens n'aient plus de bus.

Peu importe qu'il n'y ai personne dans les bus (de toute façon, il n'y aura pas de subventions liées à la fréquentation).

Peu lui importe l'impact sur la circulation dans Belfort (E. Butzbach a accepté le projet pour de basses raisons politiciennes)

Il faut que ses bus multicolores tournent à fond de train dans Belfort et que rien ne les ralentisse.

Et en réponse aux nombreuses critiques qui remontent, M. Proust fait les réponses qu'il a toujours faites:

"Marchez pour rejoindre l'arrêt qui a été déplacé, c'est bon pour la santé" 

"Faites à vélo, les 3 kms supplémentaires que nous vous imposons pour aller prendre le bus. Vous êtes jeunes, cela vous fera du bien".

Encore une fois, il se moque du monde.

Nous disions depuis le début que ce projet Optymo2 était un énorme gâchis. 

Nous en voyons la preuve aujourd'hui.

anomalies-27-08-21.jpg

Beaucoup de communication pour beaucoup d'inefficacité !!!

***********************************

IL Y A BELFORTAINS

ET

BELFORTAINS !!!!

M. Proust ne considère pas tous les Belfortains égaux, et il fait une différence entre ceux qui habitent les quartiers qui lui conviennent et ceux qui habitent des quartiers qui ne lui plaisent pas.

En effet, en réponse à la demande de Christophe Grudler concernant le ligne N°5 et l'arrêt des Terrasses du Mont (voir blog de C. Grudler), il dit dans le Pays de ce jour (lire...) que la fréquentation n'était pas suffisante pour garder la fréquence de 3 bus à l'heure.

Il refuse donc d'appliquer à ce quartier le principe même d'Optymo2 qui est de faire un pari sur l'avenir: on investit, on augmente la fréquence, et la fréquentation suivra. On peut lire sur le site d'Optymo: " L’ambition est d’atteindre le seuil des 15 millions de voyages par an (7,6 millions actuellement) ". C'est donc bien d'un pari sur l'avenir qu'il s'agit, et non pas d'une réponse à une saturation des lignes qui demanderait une augmentation de fréquence telle que mise en place avec Optymo2.

M. Proust considère donc que les quartiers comme les Terrasses du Mont ou La Miotte, qui ne voient pas leur fréquence de bus augmenter, ne méritent pas le même niveau d'investissement que les autres quartiers !!!!

Et pourquoi ne le mériteraient-ils pas ????  Pourquoi sont-ils être ignorés ???? 

Sans doute parce que M. Proust a oublié que le SMTC a une mission de Service Public. Et pas seulement de rentabilité et d'image.

Vous le savez, nous n'approuvons pas ce projet Optymo2. Nous considérons les investissements beaucoup trop importants en cette période de crise.

Mais nous supportons encore moins de voir des Belfortains subir l'injustice dogmatique de M. Proust.

Christophe Grudler a déjà annoncé qu'il voulait corriger les défauts d'Optymo2 de façon pragmatique à-partir de 2014.

Les problèmes de fréquence pour ces quartiers seront pris en compte, nous nous y engageons.

Nous sommes également très surpris de sa réponse concernant les anomalies: «Elles relèvent des conseils de quartier et je suis sûr qu’Étienne Butzbach se fera un plaisir d’y répondre». Autrement dit, à moi la vision sur l'avenir, les taches nobles, à lui (le Maire) de s'occuper des basses questions ordinaires. M; le Maire appréciera. 

Pour nous, MM Butzbach et Proust ont la même responsabilité sur ce projet, que ce soient les problèmes de lignes, de fréquence, ou de travaux. 

A eux de traiter les anomalies pour satisfaire les Belfortaines et les Belfortains.

Sinon, nous le ferons en 2014.

terasses-mont-1.jpg

Aux terrasses, on est loin du luxe des arrêts du centre-ville !!

********************************

OPTYMO2:

STOP A L'INTOX !!!!!


Depuis ce lundi 26 Août, nous assistons, dans la presse régionale, à un déballage d'auto-satisfaction de la part du SMTC et M. Proust, quand au lancement d'Optymo2.

"Grande réussite", "Réglé comme une gare Suisse", etc....

Et juste une ou deux remarques sur de petits points à améliorer, mais qui vont être résolus très vite.

Donc, tout va bien.

Nous, nous disons "NON, tout ne va pas bien".

Qu'il n'y ai pas eu de problèmes majeurs, c'est bien la moindre des choses, sur un projet à plus de 42 Millions, avec des travaux qui durent depuis plus d'un an, et un nombre important de personnes chargées de communiquer avec les Belfortains, usagers ou non.

Quand nous disons que tout n'est pas rose, c'est que, pour nous, la mise en place de ce nouveau réseau et du nouveau plan de circulation, pose d'autres problèmes que ceux du strict respect des horaires des bus.

D'abord les embouteillages. Qui ne seront pas résorbés avec la fin complète des travaux !!!! Ces difficultés de circulation sont la conséquence directe du nouveau plan de circulation, du fait de la réduction du nombre de voies dans de nombreuses rues, de la suppression de l'axe Nord-Sud et Sud-Nord sur la rive gauche de la Savoureuse,.... Et comme disent "les élus": "la circulation ne sera jamais aussi fluide que quand une partie des automobilistes aura abandonné la voiture..." (Le Pays de ce jour). C'est vrai que c'est la volonté du SMTC et du Maire que de supprimer les voitures en ville. Les commerçants leur disent merci .....

Ensuite, de nombreuses anomalies de conception, de signalisation, de sécurité, dont vous pouvez en trouver certaines sur le document suivant: anomalies-optymo2-26-08.pdf anomalies-optymo2-26-08.pdf . Nous avons transmis ces informations à la Presse écrite locale, lors d'une conférence de presse tenue par Christophe GRUDLER aux Terrasses du Mont. N'hésitez pas à nous remonter celles que vous pourrez constater.

Notons également que tous les Belfortains ne sont pas égaux, puisque si certaines lignes passent à une fréquence de 5 minutes ou 10 minutes, d'autres voient leur ligne passer de 20 minutes à 1 heure !!!! 

Enfin, ce qui reste à réaliser des travaux pose toujours autant de problèmes aux handicapés, aux parents avec des poussettes, aux personnes agées,.. A tous ceux qui ont des difficultés pour se déplacer.

La Mairie et le SMTC s'ent moquent complétement !!!

Les trottoirs sont toujours défoncés un peu partout, traverser la place d'armes est impossible en fauteuil, le Pont Carnot également. L'anecdote de la poussette racontée dans le Pays         ( article-poussette-lepays.pdfarticle-poussette-lepays.pdf ) de ce jour est significative, mais pas nouvelle.

Malgré de nombreuses relances, la situation n'a pas évoluée. Depuis un an, les conditions de circulation des handicapés sont déplorables. Le Maire et ses adjoints le savent. Le SMTC le sait. S'ils n'ont rien fait depuis 1 an, et qu'ils ne font toujours rien, c'est qu'ils s'en moquent.

 

**************************************

FAIRE ET DEFAIRE .....


La Mairie "profite" des travaux OPTYMO2 pour faire des aménagements (enfin, dans la limite de ce que le SMTC veut bien lui laisser d'autonomie).

Rue Michelet, des containers pour le tri sélectif ont été installés.

poubelles-michelet-1.jpg

Les riverains ont (à-juste titre) été choqués qu'ont puisse installer des bacs de ce type juste sous leurs fenêtres et ont protesté.

Alors seulement, en se rendant sur place, le Maire s'est rendu compte qu'il y avait des habitations dans la rue Michelet. 

Heureusement, à la demande des habitants, ces containers vont être démontés.

Bravo M. le Maire.

Mais, quand même, il aurait été plus intelligent de réfléchir avant de les installer.

Nous avons là une nouvelle preuve du manque de préparation de ce projet Optymo2 (voir nos articles précédents). Comme pour le projet de la Place d'armes, d'ailleurs. 

Le Maire a déclaré, lors d'une réunion d'information, qu'une des raisons de la réalisation d'OPTYMO2, était de donner du travail aux entreprises. Bien sûr, cet argument est fallacieux.

Mais il est appliqué à 200% par le Maire, au point que" faire, défaire et refaire" semble institué comme principe de base des travaux. Nous en avons tous des exemples près de chez nous.

Et le Maire s'en moque, car c'est avec nos impôts qu'il finance ses erreurs.

 

***********************************

TROP, C'EST TROP !!!!

Les travaux Optymo2 se poursuivent dans notre ville. Nous ne reviendrons pas sur le bien fondé ou non de ce projet pharaonnique. Nous en avons suffisamment parlé pour que tous nos lecteurs sachent que nous y avons toujours été opposés, et pourquoi (voir nos articles précédents, ci-dessous).

Ce qui nous fait réagir aujourd'hui, c'est la façon dont ces travaux sont conduits.

Nous avons déja évoqué les galères des handicapés, pour lesquels se déplacer au centre-ville est devenu, depuis un an, un véritable cauchemar. Trottoirs défoncés, cheminements trop étroits pour les fauteuils,..... Malgré nos remontées, la situation ne fait qu'empirer.

Aujourd'hui, nous constatons que ce n'est pas mieux pour les piétons. Les travaux secteur pont Carnot, place Corbis, rue de l'As de Carreau, font que les piétons doivent subir un véritable parcours du combattant pour traverser ce secteur.

travaux-corbis-carnot-07-08-4.jpg

Aucun fléchage, aucune indication claire, et des situations de mise en danger des piétons qui sont graves. En effet; nombreux sont ceux qui se retrouvent obliger de traverser la chaussée hors des passage piétons, car confrontés à des "culs-de-sacs". Essayez de venir du faubourd des Ancêtres pour aller faubourg de Montbéliard !!!! Bon courage et bonne chance !!!!!

travaux-corbis-carnot-07-08-3.jpg

 

 

Impossible de traverser la rue de l'As de Carreau pour les personnes en fauteuil !!!!!

La décision a été prise par la majorité municipale de faire ces travaux. Soit. Il faut donc les faire.

Mais, cela fait un an que cela dure. Les Habitants de Belfort sont saturés: travaux de nuit, travaux le samedi matin dès l'aube (ou presque), circulation difficile, stationnements impossibles, PV qui pleuvent, commerçants exsangues. secteurs commencés et pas finis pendant des mois,....

Cela serait la moindre des choses que de montrer un peu de considération pour les Belfortains et de mettre en place des chantiers structurés, organisés, avec des passages clairs et bien indiqués, créés pour que tout le monde puisse circuler facilement et en toute sécurité.

Mais, à l'évidence, le "confort" et la sécurité des Belfortains ne semblent pas être les préoccupations de MM Butzbach et Proust.

travaux-corbis-carnot-07-08-1.jpg

De l'autre côté du pont Carnot, même parcours du combattant !!!!!

 

****************************************

NAVETTE GRATUITE

SUPPRIMEE:

CONSTAT D'UN ECHEC

La navette gratuite qui reliait les "parkings relais" au centre ville a été supprimée en ce début de semaine (lundi 15 juillet).

Enfin, M. PROUST se rend compte de son échec et, après 8 mois de circulation à vide de cette navette, il a enfin décidé de la supprimer.

Cela aura coûté plus de 50 000 € pour rien. Mais c'est une goutte d'eau dans l'océan de dépenses OPTYMO2. 

Malheureusement, comme nous l'avions annoncé, les gens préfèrent aller faire leur courses dans les zones commerciales de Danjoutin, Sévenans ou Bessoncourt, plutôt que de stationner aux entrées de Belfort et prendre le bus.

2012-11-14-16-42-41-1.jpg

Encore une fois, on nous avait vanté cette navette, les parkings installés en entrée de ville. Et encore une fois, c'est un échec.

Comme sera un échec le doublement de fréquentation des bus Optymo, telle que prévue par M. PROUST, pour obtenir les aides de financement (voir article sur le financement ci-dessous). 

MM. PROUST et BUTZBACH ont fait le pari de chasser les voitures du centre-ville. Ils sont en train de le gagner.

Mais uniquement parce que les gens ne viennent plus à Belfort et non pas parce qu'ils y viennent en bus ou à vélo.

Et c'est toute l'activité commerciale de Belfort qui en pâtit.

Encore une fois, oui aux transports en commun, oui aux vélos et à des pistes cyclables dignes de ce nom.

Mais vouloir supprimer les voitures dans une ville moyenne comme Belfort est stupide. Tous les moyens de transport peuvent cohabiter.

Face à la concurrence des zônes commerciales extérieures, le centre-ville doit offrir une attractivité qui fasse venir les clients du centre-ville bien sûr, mais aussi de la périphérie et des villes et villages extérieurs.

Empêcher d'y venir en voiture, empêcher de stationner en ville, ce n'est pas renforcer cette attractivité. Au contraire.

 

***********************************

INCOMPETENCE 

ou

"J'M'EN FOUTISME" ?

La semaine dernière, les habitants de la rue Scheurer-Kestner ont fait état d'un très fort accroissement de la circulation dans leur rue (Le Pays). Augmentation due au nouveau plan de circulation mis en place, touchant en particulier la rue Denfort-Rochereau, dont le flux se reporte rue Scheurer-Kestner.

Ce qui nous surprend, c'est d'apprendre, que suite aux remontées des riverains, "des opérations de comptage ont été menées, sans qu’il soit possible de faire une comparaison avec la situation antérieure puisqu’aucune donnée préalable n’existe." (Le Pays).

Comment peut-on modifier un plan de circulation de façon aussi importante, et ne pas mener d'étude sur les nouveaux flux, en comparant la situation existante avec des simulations de la nouvelle situation. Sans une étude de ce type, impossible de mesurer les conséquences pour les riverains (bruits, stationnements,...), pour les chaussées (dégradation, ...), la signalisation (besoin de stops, de feux,...) et bien sûr et surtout la sécurité de tous.

Ce n'est pas le premier cas où le manque d'études préalables est évident. Nous avions déja été stupéfaits d'entendre l'adjoint à la circulation dire, lors d'une réunion publique, "qu'il ne pensait pas que le flux de transit rue de l'As de Carreau était si important" (suite aux bouchons place Corbis).

Nous continuons à dénoncer le manque de préparation du projet OPTYMO2, imposé à la ville par M. PROUST, engagé très vite pour que les travaux soient terminés avant les élections de 2014, et donc pas assez étudié quant à ses conséquences.

Il était, et est toujours, de la responsabilité du Maire et de ses adjoints, de vérifier que toutes les modifications avaient été analysées, simulées, et que les conséquences pour les Belfortains étaient connues et prises en compte, avant le lancemùent des travaux.

A l'évidence, cela n'a pas été le cas. Et tous les jours, de nouvelles difficultés surgissent pour les Belfortains, sans que la Mairie ne s'en soucie, puisque toutes les remontées des riverains sont ignorées, comme, ici, pour la rue Scheurer-Kestner.

scheurer-kestner-5.jpg

La rue Scheurer-Kestner très encombrée.

********************************************************************

FINANCEMENT OPTYMO2:

M. Proust a trompé les belfortains.

Christian PROUST vient d'annoncer que le projet Optymo2 pourrait toucher une subvention de 10 000 000 € ( verbe au conditionnel, car rien n'est sûr, comme le souligne C. GRUDLER sur son blog).

En effet, le versement de cette subvention est conditionné au doublement, en 4 ans, du nombre de voyages sur le réseau de bus. Autant dire que c'est complètement utopique; mais l'essentiel était de faire un effet d'annonce. Dans 4 ans, tout le monde aura oublié, et si la subvention n'est pas versée, la nouvelle majorité au conseil municipal n'aura qu'à se débrouiller pour rembourser les prêts.

Cette annonce nous fait également réagir sur le financement d'Optymo2, et démontre que ce financement n'est pas, et n'a jamais été assuré, malgré tout ce qu'ont bien pu dire MM. Proust et Butzbach. 

Rappellons quelques faits:

Au lancement du projet, M. Proust annonçait un financement à 100% par des subventions et des recettes: lire sur le site Optymo ou ci-dessous extrait du dossier de concertation préalable.

capture-concertation.jpg

capture-subvention-optymo2.jpgFinancement assuré donc par les fonds propres du SMTC, l'augmentation des recettes et des subventions.

Curieusement, les 15 000 000 € de subvention de l'Etat et de l'Europe ont disparu des documents soumis à l'enquête publique (voir site de la Préfecture).

Le financement de 37 689 000 € de travaux est alors assuré par : 

capture-financement-enquete.jpg

T

 

Les collectivités locales (Nos Impôts) financent 33 % du coût.

 

Le reste est payé par le SMTC.

 

 

 

 

Le SMTC prend donc en charge 25 412 000€ sur ses fonds propres (=> pourtant, le SMTC n'a pas vocation à faire des bénéfices).

Mais doit, pour y parvenir, emprunter 12 070 000 €, qui deviennent 17 820 000 € , avec les intérêts (voir les journeaux du 18 avril 2013).

Le coût du projet est donc bien de 43 439 000 €.

Et pour rembourser tous ces coûts, le SMTC compte sur le versement transport (qui représente 60% de ses recettes). Cette taxe,car il s'agit bien d'une taxe, est payée par les entreprises privées et publiques de plus de 9 employés. A noter que pour le Territoire de Belfort, ce taux est de 1,70%, soit un des plus hauts de France (il était de 1,05% jusqu'en 2010, et est passé à 1,70% en 2013) => soit une augmentation de 62%.

2 remarques:    

                        - quand on connaît la situation de l'emploi sur le Territoire, les augmentations de cette taxe sont encore un poids supplémentaire sur nos entreprises. Et cela, pour payer les travaux pharaoniques voulus par MM. Proust et Butzbach.

                        - la ville de Belfort, en étant le 4ème employeur du département, paie une part importante de ce versement transport (avec nos impôts bien sûr).

A ce jour, le projet Optymo2 est donc financé en grande partie par nos impôts, soit directement, soit indirectement, et par les charges supportées par les entreprises.

Quand à la subvention de 10 000 000 € espérée par M. Proust, elle nécessite un doublement du nombre de voyages annuels en 4 ans. C'est impossible. En effet, cette augmentation devra se faire uniquement sur les Belfortaines et Belfortains qui ne prennent pas le bus aujourd'hui. Ceux qui n'ont pas le choix l'utilisant déja. Le SMTC et les collectivités locales devront prendre en charge tous les coûts des travaux, et cela pendant des années.

Ce projet est donc bien un gouffre financier, qui n'a pour origine que la mégalomanie de MM. Proust et Butzbach.

 

 

************************************

PLACE RABIN :

ET ON CONTINUE !!!!!!!

Voici 2 photos des travaux de la place Rabin. Voyez-vous une différence ?

 

rabin-1.jpg rabin-2.jpg
       Photo prise le 07 Avril 2013       Photo prise le 11 Avril 2013

 

 Ces photos sont peut-être trop petites. Faisons un zoom:

Photo N°1, prise le 07 Avril

rabin-3.jpg

Et, ci-dessous, la même vue, prise le 11 avril :

rabin-4.jpg

Vous constatez la différence: Oui, des arbres, que tout le monde croyait sauvés, ont été abattus.

Le saccage continue. Et pourquoi ne pas les avoir abattus en même temps que les autres ?

Nous ne voyons pas d'autres hypothèses que la tromperie. Pour que la pilule "passe mieux".

"Vous voyez, nous n'abattons que ceux qu'il faut. Nous laissons ceux que nous pouvons laisser" pouvaient-ils dire lors de l'abattage fin janvier.

Et 2 mois plus tard, on coupe ceux qui restaient, sans annonce, en catimini, sans que les Belfortains ne s'en aperçoivent.

Autre hypothèse, M. le Maire, en passant sur la place avec le bus N°1 pour aller faire ses courses avenue Jean Jaurès, s'est trouvé bloqué par les travaux, et son allergie aux arbres se serait réveillée en constatant qu'il en restait encore.

En tout cas, quelle qu'en soit la raison, le saccage continue. 

A quand l'abattage des pauvres arbres qui subsistent encore ????

***********************************

 

ENTREZ EN "RESISTANCE"


Vous trouverez ici le tract distribué aux habitants de la Place de la Résistance,

tract-place-resistance-bis.pdf tract-place-resistance-bis.pdf

 

PLACE RABIN:

Massacre à la tronconneuse.

C'st fait. Les arbres majestueux de la Place Rabin ont été massacrés pour laisser passer les bus d'Optymo2.

20130124-102653-1.jpg

Alors qu'il aurait été très facile de les conserver et d'aménager le carrefour en tenant compte de leur préservation (au-moins les plus beaux), MM. BUTZBACH et PROUST ont choisi de tout raser. Ces arbres majestueux, en pleine santé, agés de plus de 60 ans, ont été sacrifiés pour laisser place au bitume et aux pavés. 70 arbres sont abattus, pour 200 replantés. Mais, ce que les responsables de ce projet ne disent pas (en tout cas, ils ne le disent pas très fort), c'est que ces 70 arbres, de grandes tailles (jusqu'à 80cm), seront remplacés par des arbres de moins de 10 cm de diamètre (voir photos plus bas). Le compte n'y est pas.

Et qu'on ne nous accuse pas de toujours tout critiquer gratuitement. Nous sommes contre ce choix de couper les arbres, car, comme dit plus haut, un autre choix était possible. Il suffit de regarder 2 minutes les plans qui se trouvent sur le site web d'optymo2 pour voir qu'une légère modification du tracé des voies permettait la sauvegarde des cèdres. Mais cela aurait augmenté le temps de trajet des bus de quelques secondes. Impensable, pour M. PROUST. Et comme M. BUTZBACH se moque des arbres,.....

Encore une fois, la majorité municipale démontre son goût pour l'élément minéral (Place Corbis, place du forum, place de Franche-Comté, ....). Sans parler bien sûr de la place d'Armes (nous y reviendrons par ailleurs).

 

OPTYMO2:


Les problèmes de stationnement Ste-Marie balayés d'un revers de la main.

Lors de la réunion d'information du 16 janvier, (voir ci-dessous) une question a été posée sur les problèmes de stationnement près de Ste-Marie (angle Bld Clémenceau - Quai Vallet).

De nombreuses voitures s'arrètent, stationnent, aux heures d'entrée - sortie de l'établissement. Cela crée des situations très dangereuses.

ste-marie.jpg

Le problème a été intégré à la réflexion liée aux aménagement de voirie du secteur et la solution a été trouvée. Dès la rentrée prochaine, les places de stationnement actuelles seront suprimées et tout arrêt sera interdit. Le Maire déclarant que la Police sera sur place pour faire respecter cette interdiction d'arrêt. Plutôt que d'intégrer ces difficultés de stationnement dans l'étude et de créer les conditions d'un arrêt sécurisé, MM. PROUST et BUTZBACH rejettent la faute sur les automobilistes (qui selon les propres termes du maire "voudraient aller avec leur voiture jusque dans la classe") et leur disent, encore une fois, "débrouillez-vous. Allez stationner dérrière le marché!". Les parents concernés apprécieront !!!

Partout dans Belfort, du fait de la diminution du nombre de places de stationnement, de la réduction du nombre de voies, ... les automobilistes sont contraints de stationner sur les trottoirs, en double file,... M. BUTZBACH est en train de réussir son pari: faire à Belfort comme dans les grandes villes. Mais, malheureusement, uniquement sur le plan des embouteillages, des stationnements génants,.... 

 

OPTYMO2:

Un dossier baclé !!!!

 

Mercredi 16 Janvier, a eu lieu, à la Maison du peuple, une réunion d’information sur les travaux Optymo2 du secteur « Rabin – Résistance ».

Notons d’abord que peu d’habitants de ce secteur s’étaient déplacés. Bien sûr, le temps froid peut y être pour quelque chose, mais c’est sans aucun doute le sentiment des Belfortains que ce genre de réunion est sans intérêt pour eux, qui est la principale raison de cette désaffection. Tout est décidé d’avance, "nous avons raison, nous savons ce qui est bien pour vous " étant le principe appliqué par la majorité municipale depuis bien des années…..

Heureusement que le SMTC et la ville avaient mobilisé du monde, car sinon la grande salle de la maison du peuple eut été bien vide.

Nous ne reviendrons pas ici sur les aspects techniques, plannings des travaux,…  Tout cela doit être mis en ligne et consultable sur le site Optymo2.

Nous souhaitons juste souligner quelques points forts de cette réunion :

-          D’abord, la légèreté avec laquelle certains riverains sont traités. Suite au nouveau plan de circulation, les responsables du projet n’hésitent pas à leur dire : « vous n’aurez qu’à faire un détour pour rentrer chez vous » (voir  un exemple ci-après). Cette façon de faire est inadmissible !!!  Nous serons vigilants sur la suite qui sera donnée à ces problèmes, le Maire ayant assuré qu’il regardera ces cas.

detours.jpgCi-contre, un exemple de trajet proposé pour aller du pont Clémenceau à la cour du 1-3 boulevard Joffre.

Solution proposée "sans honte" par les services techniques de la ville, même si, dans la salle, les spectateurs ont bien senti un malaise parmi les orateurs, ceux-ci essayant de se "refiler la patate chaude".

 

A l’évidence, et comme nous l’avons déjà dénoncé, le SMTC (M. PROUST) a défini  ses propres exigences (bus à haut cadencement, voies réservées aux bus, …). A-partir de cela, les services techniques de la ville doivent se « débrouiller ». Et comme cela n’est pas leur projet à l’origine, ils ne consacrent pas beaucoup d’énergie à traiter chaque cas, comme cela devrait être fait.

-          Certaines rues (Rue de Mulhouse par exemple) sont dédaignées. Problème de stationnement ?  « il faudra qu’on voie….. »

 -          Globalement, 100 places de stationnement seront supprimées dans le secteur.  Bonjour les difficultés pour les habitants.

 -          200 arbres seront plantés. Au-delà du nombre (certes important), nous sommes obligés de dire que le compte n’y est pas. En effet, les arbres magnifiques du square Rabin seront abattus, et les arbres replantés seront du genre de ceux déjà replantés sur le parking Strolz. Les photos ci-dessous parlent d’elles-mêmes.  Il eût été si simple de mettre dans le cahier des charges d’étude du secteur que certains arbres devaient être gardés, et dévier de quelques mètres les voies.  

square-rabin-22-07-06-3.jpg 20121211-104901-bis-3.jpg
Les arbres actuels de la Place Rabin

Les arbres replantés (ici, rue Strolz)

Cherchez l'erreur !!!!

(Même si la saison n'est pas la même sur les 2 photos)

Le sentiment qui dominait à la sortie de cette réunion d’information était que le dossier Optymo2 est un dossier bâclé, pas abouti, avec de grosses interrogations non levées. M. PROUST s’étonnant, par exemple, que la rue de l’As de carreau est maintenant saturée !!!!  Nous l’avions dit dès le départ. Comme nous le disons pour toutes les rues (Strolz par exemple) qui  passent de 2 (voire 3) à 1 seule voie.  Si vous diminuez le diamètre du tuyau, le débit baisse d’autant. Principe de physique simple, mais ne semblant pas connu des concepteurs d’Optymo2 !!!!

************************************

OPTYMO2: L'AUTRE SACCAGE

Le square RABIN sera bientôt rasé 

Après l'abattage des marronniers de la Place d'Armes, le maire continue son oeuvre destructrice de  remplacement d'arbres centenaires par des places minérales. Dans le cadre du projet OPTYMO2, le square Rabin (devant la Caisse d'Epargne) va être détruit, les arbres abattus, pour faire place à des voies de bus.

square-rabin-08-06-03.jpgTous ces arbres seront coupés, la fontaine détruite.

Pourquoi ce saccage ? Les arbres sont sans doute malades comme tous les grands arbres à Belfort? Non, pas ici.

Tout simplement pour refaire tout le carrefour, et modifier le parcours des bus, de façon à ce qu'ils ne contournent plus le square. Cela leur fera gagner au moins 2 secondes sur leur trajet. C'est bien évidemment vital pour le projet, et sans cela, il est clair que la rentabilité d'Optymo2 serait remise en cause!!!

Les images du futur aménagement proposé par Optymo2 montrent des arbres magnifiques, dispersés sur l'ensemble de la place. Mais on sait bien que cela ne se fera pas. les arbres qui seront replantés seront comme ceux qui sont actuellement mis en place sur le secteur, et comme sur la place d'armes, c'est-à-dire des arbres de 10 cm de diamètre.

capture-rabin.jpg

                 La place vue par OPTYMO2

20121211-104901-bis.jpg

   Les arbres que Optymo2 replante actuellement: énormes !!!!

  Ils seront comme sur la vue de gauche dans 30 ans !!!!!!!!!!!!

Encore une fois, le maire et "sa majorité" appliquent leur polItique de minéralité. Place Corbis, place du Forum, place d'armes, square Rabin,...

Conserver le square tel qu'il est aujourd'hui n'aurait posé aucun problème pour la circulation. Mais comme le dogmatisme est roi à Belfort, MM Proust et Butzbach coupent, coupent, coupent à tout va. Et les autres membres de leur majorité laissent faire, même ceux qui se disent écologistes.

Alors que le Maire prône des aménagements qui réduisent les voies de circulation partout dans la ville, fait des aménagements en zig-zag pour ralentir les voitures, ... ici, on coupe pour aller tout droit. Allez y comprendre quelque chose!!!!!

Mais il y a longtemps qu'on ne comprend plus rien à la politique urbaine du Maire !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Sans doute parce qu'il n'en a pas et que c'est Proust qui la lui dicte ????

place-rabin-08-12.jpgDerniers jours pour admirer les magnifiques arbres du square Rabin.

 

***************************************

UN SCANDALEUX FINANCEMENT DE CAMPAGNE

Monsieur PROUST fait distribuer en ce début novembre, un tract tout à sa gloire, dans lequel il donne sa vision d'Optymo2, et attaque les opposants à SON projet.

Tout le monde a bien sûr le droit de diffuser des tracts en donnant sa position sur Optymo2.

Mais pas aux frais du contribuable. Il s'agit là d'une scandaleuse utilisation des moyens financiers d'Optymo2 à des fins personnelles.

tract-proust.jpg

 

 

Sur toutes les précédentes publications "Optymo2", ce sont des logos, des vues des futurs bus, qui apparaîssent.

Pas sur ce document, où seul M. PROUST figure. C'est donc bien un tract personnel.

Dans un semblant de revue de Presse en fin du document, seuls des artcles à la gloire de M. PROUST sont cités.

 

L'Association "Nouveau Souffle pour Belfort" s'associe à Christophe GRUDLER (voir sur son blog) pour dénoncer cette scandaleuse utilisation de fonds publics et demande à M. PROUST de prendre à son compte les frais d'impression et de distribution en remboursant le SMTC.

Il ressort de ce document que le projet est remarquable, reconnu par la France entière, que tous les Belfortains, tous les commerçants, ont été consultés et ont donné leur avis, bref que tout est parfait. Même les services techniques de la ville de Belfort ont été consultés !!!!!! Incroyable, non ? Le SMTC aurait pu décider tout seul du nouveau dessin de la ville. Ne venez donc pas vous plaindre !!!!!

Le tract le dit: Tout le projet a donc été conçu, développé et décidé par le SMTC, seul, Toute la gloire doit donc en être pour M. PROUST.

  Nous sommes certains que M. le Maire doit apprécier ce document dans lequel son nom n'apparaît à aucun moment.

M. PROUST ne le cite pas, alors que M. BUTZBACH, au travers de la ville et de la CAB, lui donne 7,3 Millions d'Euros (une paille !!!!)

Mais là, nous sommes dans la guerre "PROUST-BUTZBACH" => on en revient donc à notre argumentation du début:

il s'agit bien d'un tract personnel de M. PROUST.

********************************************

OPTYMO2:  QUAND NOS EDILES SE REVEILLENT

Enfin, les élus de la "majorité municipale" semblent se rendre compte des conséquences néfastes du projet OPTYMO2. Ils communiquent à outrance pour faire croire que tout va bien, que la circulation à Belfort est sans problème, qu'on peut stationner, .....

Les Belfortains ne sont pas dupes. Ils se rendent compte des difficultés tous les jours, lorsqu'ils veulent faire leur courses, se rendre à leur travail, emmener leurs enfants à l'école, .... Bref, quand ils veulent circuler. Le problème, c'est que les difficultés ne sont pas temporaires, car elles ne sont pas seulement dues aux travaux. Bien sûr, ceux-ci aggravent la situation, mais le nouveau plan de circulation entraînera un maintien définitif des difficultés de circulation, car tout a été fait pour que les voitures ne puissent plus circuler à Belfort: réduction du nombre de voies (rue Strolz, rue de l'As de carreau,..), rétrécissement (rue Carnot,...), fermeture de certaines rues (rue Denfert-Rochereau, rue Foch,..).

rue-strolz-13-09-3.jpg

 

La rue de l'As de carreau réduite à une seule voie, avec, pour conséquence, de  bloquer la circulation jusque dans le faubourg de Montbéliard (qui n'avait pas besoin de cela).

 

 Alors, on communique. On lance une campagne à 40 000 € (!!!!!!) pour faire croire que tout va bien.

Même si cela ne représente pas grand chose par rapport au 46 Millions du projet, c'est trop !!!!!

On fait croire aux Belfortains qu'on est en train de créer des places de stationnement. Oui, mais pas à Belfort. On supprime des places en ville et on en crée périphérie. Les gens devront donc laisser leur voiture et prendre le bus. Quitte à laisser sa voiture à Danjoutin pour faire ses courses, autant aller dans les zones commerciales de ce secteur, penseront vite les gens qui viennent de l'extérieur de Belfort.

Nous le répétons ici, nous sommes favorables au développement de l'offre des moyens de circulation, y compris les transports en commun, mais pas au détriment des autres moyens.

M. le Maire et Mme JABER se rendent compte également que des commerces sont en train de mourir. Ils prévoient donc de mettre en place une commission d'indemnisation pour les commerçants.Jusqu'à aujourd'hui, c'était: "circulez, il n'y a rien à voir !!" Nombreux sont les commerçants qui se sont vu signifier une fin de non recevoir lorsqu'ils ont remonté leurs difficultés.

Faut-il que la situation soit grave pour qu'ils changent d'avis !!!!!!!!!!!!!!

Si nous nous réjouissons de la mise en place de cette instance, nous sommes néanmoins dubitatifs sur ses retombées pour les commerçants, car en même temps qu'on nous annonce la commission, on nous dit que cela sera complexe, donc long, et qu'on n'a pas prévu de budget.

Dès la présentation du projet, Christophe GRUDLER avait demandé à ce qu'on prenne en compte les difficultés prévisibles pour les commerçants. Comme d'habitude, le Maire et le SMTC avaient ignoré ses mises en garde. Ils démontrent aujourd'hui qu'il avait raison.

************************************************************************************

PLAN DE CIRCULATION : La VILLE VA INVESTIR DANS LA FORMATION

 

Dans la presse régionale, le Directeur du service déplacements de la ville de Belfort, a expliqué « qu’une partie du problème des embouteillages est lié au comportement des automobilistes qui franchissent le carrefour au feu orange, quitte à bloquer le carrefour ».

La municipalité a donc demandé le renfort de la Police Nationale.

Mais elle ne va pas s’en arrêter là. Après le volet Répression, le volet Formation.

 En effet, des "sources bien informées" nous indiquent que le Maire pense investir dans une formation qui toucherait tous les publics.

Pour cela, une action serait lancée à destination des écoles de Belfort et de l’agglomération, des lycées, mais aussi des maisons de quartiers, des clubs du troisième âge, des maisons de retraite, des Associations de loisirs,......

Cette action consiste à fournir à tous les organismes concernés, un kit de formation :

jeu-embouteillages.jpgVous pouvez aussi vous le procurer dans tous les bons magasins de jouets.

"Dépêchons-nous d’en rire aujourd’hui, de peur d’avoir à en pleurer demain." (BEAUMARCHAIS)

 

OPTYMO2: IL Y A LE FEU A LA MAISON MRC

Christophe Grudler réagit à la nouvelle conférence de presse de Christian Proust.

"Que Christian Proust se sente obligé de faire une cinquantième conférence de presse sur le très controversé Optymo 2 à la veille du conseil municipal de Belfort, prouve la situation difficile dans laquelle se trouve ce projet. Il y a le feu à la maison MRC et Christian Proust essaie sur ce dossier d'éteindre l'incendie qu'il a lui même allumé en refusant tout consensus sur les points qui font blocage au centre-ville de Belfort. Quai Vauban, quai Foch, Fourneau, rue Denfert-Rochereau: tous les points litigieux se trouvent sur mon canton. Il est tout à fait normal que je me mobilise pour les régler au mieux. Au lieu de dire "c'est comme cela et pas autrement", M. Proust aurait pu modifier son projet en concertation avec les riverains et avec moi. Il n'en a rien fait, et aujourd'hui il vient pleurer...


C'est pour ces lacunes que j'ai été le seul élu à ne pas voter Optymo 2 au conseil général. M. Proust essaie de diviser pour mieux régner, en faisant de M. Meslot le portrait type de l'opposant constructif, là où je ne serais qu'un méchant. Il ne me chagrine pas du tout, bien au contraire. Et je suis certain que ni M. Meslot ni moi-même ne tomberons dans le piège grossier qu'il nous tend.


Quelle prétention de la part de Christian Proust lorsqu'il se drape dans l'intérêt général qu'il serait le seul à symboliser! Pour moi, l'intérêt général de Belfort, c'est d'avoir à la fois des transports en  commun performants, et des habitants qui puissent continuer à habiter au centre ville, sans avoir un bus sous leur fenêtre toutes les 90 secondes, et en ayant des options de stationnement restituées à distance raisonnable. Ce n'est pas le cas aujourd'hui.


42 millions d'euros en temps de crise sur Optymo 2, pour un tel résultat, c'est donc bien un beau gaspillage d'argent public.
Enfin, les bras m'en tombent lorsque j'apprends aujourd'hui que M. Proust veut utiliser l'argent du contribuable pour lancer une société d'économie mixte chargée de faire du conseil en transport en commun dans 800 villes d'Europe ! C'est au secteur privé avec ces fonds propres de prendre ce type d'initiatives. En période de crise, c'est encore plus indécent de savoir que l'on utilise de l'argent public pour organiser - au nom du "conseil" - des petits voyages dans toute l'Europe... Sur ce dossier encore, M. Proust va me trouver en travers de sa route. Il aura beau jeu de se plaindre de mon comportement. Je ne lâcherai rien sur ce dossier, qui bafoue l'intérêt général."

Christophe GRUDLER

  

OPTYMO2: Un PLAN de CIRCULATION QUI TUE LA RUE DENFERT-ROCHEREAU

Nous vous avons déja exposé les nombreuses absurdités du plan de circulation lié à OPTYMO2: Quai VAUBAN fermé, trafic Nord-Sud par le quai militaire, destruction de la place de la Résistance, du square RABIN,....

Les riverains, habitants ou commerçants de la rue Denfert-Rochereau sont très inquiets de l'avenir de leur rue. Le passage intensif des bus, dans les 2 sens, entrainera la suppression de nombreuses places de stationnement, l'impossibilité d'accès aux commerces, donc leur mort. Avec, bien évidemment, des nuisances sonores importantes, et des risques pour les pîétons et 2 roues.

2012-03-11-09-12-21.jpg

 

La rue Denfert-Rochereau perdra bientôt sa tranquilité.

 

 

 

La réunion du 11 mars entre les riverains, la Ville et le SMTC a montré, encore une fois, le peu d'importance manifesté par M. BUTZBACH et M. PROUST quand aux problèmes remontés par les riverains (Voir le C-R du sit Internet du journal Le PAYS).

Christophe GRUDLER et NSB continueront à soutenir et aider les riverains dans leur lutte afin d'obtenir des aménagements au projet qui les satisfassent.

 

SEPTEMBRE 2011:

En ce début septembre, la presse se fait l'écho de la satisfaction de MM. PROUST et BUTZBACH sur l'accueil réservé par les Belfortains aux infomateurs, chargés (à grand frais) de les informer sur OPTYMO2. Pour eux, suite à ces informations, 67% des Belfortains seraient favorables à OPTYMO2.

Christoph GRUDLER n'a pas tardé à réagir; au travers du communiqué ci-dessous:

Optymo 2: arrêter la propagande

"Sur le dossier Optymo 2, nous sommes vraiment dans une guerre de communication orchestrée par Christian Proust et Etienne Butzbach. J'invite les Belfortains à ne pas être dupe de cette manipulation. L'opération des "ambassadeurs" coûte à elle seule 1,2 million d'euros: il fallait bien cela pour aller déminer le terrain. Ces jeunes ambassadeurs, motivés et sympathiques, ont fait un bon travail de terrain: ce n'est pas à eux que l'on doit jeter la pierre. Il est parfaitement logique que les Belfortains répondent un "oui" poli, sur le principe, si on leur demande s'ils sont favorables à une amélioration des dessertes de bus à Belfort. Mais lorsqu'il s'agit de creuser à fond le dossier ce n'est plus la même chose...

Optymo 2 améliorera la desserte en bus de Belfort, c'est indéniable. Mais Optymo 2 pose de graves problèmes sur le centre-ville: suppression de places de stationnement, modifications importantes du plan de circulation, lourdes pénalités pour des commerces qui ont la malchance d'être impactés par le nouveau circuit.

Il y a des gens qui vivent au centre-ville de Belfort: Monsieur Proust serait bien avisé de ne pas l'oublier avant de passer des coups de crayon sur un plan de Belfort. Il serait d'ailleurs utile qu'il présente les résultats de son questionnaire pour les seuls quartiers du centre-ville, et non pas en intégrant les quartiers périphériques, plutôt gagnants dans la réorganisation.

Enfin, en période de crise, à l'heure où notre priorité doit être au développement d'emplois durables pour tous les Belfortains, est-il prioritaire d'investir 40 millions d'euros (dont une partie provenant de nos impôts) pour de simples réaménagements d'urbanisme ?

Voilà quelques points sur lesquels nous allons centrer le débat dans les prochaines semaines, en tenant bien à l'écart la méthode Coué de MM. Proust et Butzbach. Ces derniers pourraient presque nous chanter à la fête du Lion une bonne chanson rétro: "Tout va très bien, Madame la Marquise...".

Christophe GRUDLER

Conseiller général de Belfort-Est

 

En complément, quelques points:

Comment peut-on transformer un avis donné par des personnes suite à une information portant uniquement sur les points positifs du projet, en un sondage grandeur nature ?

Quel serait le résultat d'un vrai sondage, si la ville expliquait vraiment aux Belfortains les conséquences de ce projet ?

Si on disait clairement que la circulation, déja difficile aux heures de pointe, le deviendra tout le temps, à-cause d'un plan de circulation établi sans aucune réflexion? Que les déplacement Nord-Sud ne pourront se faire que par le quai militaire ?????? Que la plupart des doubles voies seront réduites à une seule pour ouvrir des couloirs de bus supplémentaires ??? Que la place de la Résistance sera balafrée par le passage d'une route en son milieu ????

Si on expliquait clairement que les places de stationnement seront réduites, et que certains riverains n'auront plus de solutions pour se garer ?

Que rien n'est prévu pour améliorer la circulation des cyclistes, et que même, dans certains cas, les 2 roues circuleront à contre-sens dans les couloirs de bus ??

Qu'on va refaire à grand frais des aménagements réalisés pour OPTYMO1, pour lesquels on nous avait expliqué qu'ils étaient indispensables ?? Quelle preuve de la vision à moyen terme de nos élus MRC !!!!

OPTYMO2 est un projet néfaste pour BELFORT. Notre association soutient le développement des transports en commun, des voies cyclables. Mais nous avons aussi des projets pour améliorer la circulation des voitures dans notre ville, pour permettre le stationnement (impératif pour le commerce). La municipalité actuelle a un "chouchou", OPTYMO. Nous, nous soutenons que le partage de la ville entre bus, voitures, 2 roues et pétons est possible et nécessaire.

MM. PROUST & BUTZBACH font le choix de la démagogie au lieu du pragmatisme. Les électeurs jugeront.

 

 


 

Christophe GRUDLER, avec l'Association "Nouveau Souffle pour Belfort", a été le premier à dévoiler aux Belfortains le nouveau projet délirant du SMTC, piloté par M. PROUST. Les documents qu'il a pu présenter en exclusivité (voir ci-dessous), ont, depuis, été repris par d'autres qui se les sont appropriés. Nous souhaitons simplement que les intentions de ces personnes ne visent qu'à faire reculer le SMTC, sans arrière pensée partisane,  et que leur action viendra compléter celle de Christophe GRUDLER et de nos élus et non pas la contrarier.

 

OPTYMO 2 :

Encore un sondage orienté !!!

Un sondage récent fait par le SMTC indique que les Belfortains seraient enchantés des propositions d'OPTYMO2 et les approuveraient massivement.

Ci-dessous la réaction de Christophe GRUDLER:

"En pleine campagne électorale pour sa réélection, Christian PROUST vient fanfaronner devant les médias pour dire tout le bien que les Belfortains pensent d’Optymo 2 ! C’est une honte !
Il y a quelques mois, M. PROUST lui-même nous expliquait que l’enquête de décembre était « purement administrative », « sur les grands principes et non pas sur les détails », et qu’il n’y aurait pas de vraie concertation avec les Belfortains avant le printemps.
Et aujourd’hui, conférence de presse de circonstance : il vient nous dire qu’il a fait un sondage et que tout le monde est heureux d’Optymo 2.
Sur les grands principes généraux, évoqués dans ce sondage, il est difficile de ne pas être d’accord : nous voulons tous davantage de transports en commun, des vélos à disposition, des espaces pour les piétons …
M. PROUST prend les Belfortains pour des imbéciles car il ne dit rien sur les sujets qui fâchent.

M. PROUST a-t-il demandé aux Belfortains s’ils étaient d’accord avec :
* la suppression de 250 places de stationnement au centre-ville ?
* la modification en profondeur des sens de circulation ?
* la fermeture programmée de commerces du quai Vauban, du quai Foch, du Fourneau et de la rue Denfert-Rochereau, menacés par l’interdiction d’accès aux voitures, et par la nouvelle route qu’il imagine sur la place de la Résistance ?
C’est sans doute ce que M. PROUST appelle l’intérêt général : les projets qu’il porte sont tous excellents, et de grande valeur, contrairement à l’avis des Belfortains pour lesquels il n’a que mépris, comme le prouve ce pseudo-sondage.
Les Belfortains ne seront pas dupes de cette méthode qui ne les respecte pas. Une fois de plus Mr PROUST nous montre son attitude favorite : le culte de la personnalité associé à une mauvaise foi des plus honteuses.
C’est en raison de l’absence de concertation et de dialogue que j’ai été le seul élu à ne pas voter ce projet au Conseil général."

 

OPTYMO 2 :

Tout pour les Bus, Rien pour les Autres !!!!

 

Le 13 décembre, Christophe GRUDLER a animé une réunion d’information sur le projet OPTYMO 2.

Vous trouverez ci-dessous une copie du document présenté pendant cette réunion, et notamment le nouveau plan de circulation qui résultera du projet OPTYMO2.

 Si les élus du groupe « Nouveau Souffle pour BELFORT » et notre Association ne sont pas opposés aux principes de ce projet (qui a pour objectif d’augmenter l’utilisation des bus), nous ne pouvons pas accepter la fausse concertation qui sera faite, ni les conséquences désastreuses prévisibles quand à la circulation dans BELFORT, et sur le stationnement.

 Ce projet, conduit par le SMTC, (et pas par la ville !!!!!), conduira à une augmentation des difficultés de circulation et du stationnement du fait:

     - du nouveau plan de circulation (voir les cartes jointes). Ce plan prévoit des itinéraires qui a l’évidence ont été tracés sur des cartes, sans tenir compte de la réalité, comme par exemple :

          o plus d’axe « Nord-Sud » via le quai Vauban. Pour aller de la Miotte à la Gare, il faudra emprunter le Quai militaire !!!! Tous les véhicules allant du Nord au Sud (Valdoie vers Cinéma des Quais par exemple) passeront par le Quai Militaire !!!!

          o un seul trajet Sud-Nord possible par le Faubourg de Montbéliard !!!

     - de la suppression de 250 places de stationnement (notamment dans des zones déjà sous dimensionnées comme la rue DENFERT-ROCHEREAU)

 Il est à noter en plus que :

     - le site OPTYMO2 ne présente que des cartes partielles du nouveau plan de circulation. L’information faite aux Belfortains est tronquée.

     -  à l’évidence, le SMTC, par la voix de son Président M. PROUST, à défini le plan de circulation des bus, et la Ville n’a plus qu’à s’adapter. Impossible dans ce cadre de prendre en compte les autres modes de circulation, les intérêts des riverains, des commerçants, les problèmes de flux traversant, ….

 Nous vous invitons à réagir et à marquer votre opposition à ce projet en accompagnant nos démarches, en écrivant sur le Blog de Christophe GRUDLER, sur le blog d’OPTYMO 2, à notre Association.

Optymo_2_ConfChGrudler_101213.pdf

 

PLACE DE LA RESISTANCE :

Les RIVERAINS SE MOBILISENT

 

Le projet OPTYMO2 prévoit de couper la place de la Résistance pour y faire passer une route. De nombreux riverains s’élèvent contre cette stupidité, qui est la pierre angulaire du plan de circulation voulu par M. PROUST, Président du SMTC.

Notre Association est solidaire  des riverains.

Sur le site de Christophe GRUDLER, vous trouverez le détail de l’aménagement de la circulation prévu pour la Place.

N’hésitez pas à nous faire part de vos réactions, soit sur notre site, soit sur le site de C. GRUDLER.

Nouveau Souffle pour BELFORT - Association Loi 1901 - Toute reproduction entière ou partielle de ce site interdite.

Utilisation des Photos ou documents publiés sur ce site, soumis à autorisation de l'Association.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site