PLACE D'ARMES

 

TRAVAUX ILLEGAUX

Christophe GRUDLER annonce sur son blog que le tribunal administratif de Besançon lui donne raison sur le recours qu'il avait exercé .

Ce jugement confirme ce que nous avons toujours dit, avec Christophe GRUDLER: 

la ville aurait dû lancer une étude d’impact environnementale et une concertation avec la population avant d’abattre les marronniers et de lancer les travaux

Bien sûr, ce jugement intervient trop tard. Les travaux ont été réalisés, les marronniers abattus.

Mais il confirme que Christophe GRUDLER avait raison.

Il confirme que Christophe GRUDLER connaissait parfaitement ce dossier, et les contraintes liées à ce type de réalisation.

Et si ce jugement est sans effet sur les travaux, un autre jugement a déjà sanctionné E. Butzbach: celui des urnes !!!!!

************************************************************************

 

PRISE D'ARMES SUR LA PLACE

Le 23 Mai a eu lieu une cérémonie militaire sur la Place d'Armes. Nous nous en réjouissons, car il s'agit là d'un véritable retour aux sources, 

Cette place avait été voulue dans ce but par Vauban, comme son nom l'indique, 

Ce type de manifestation ne peut que rapprocher encore le 35ème RI des habitants de Belfort.

Prise armes 23 05 2

Nous souhaitons donc que d'autres prises d'armes aient lieu sur cette place.

Avec un bémol cependant: il faut que la mairie prépare les prises d'armes, en faisant retirer les tables des cafés environnants, afin d'éviter qu'elles ne se trouvent, quasiment, au milieu de la manifestation. Ce sera là une marque de respect pour nos militaires.

Prise armes 23 05 3

 

**************************************

A-PROPOS DES FOUILLES

Les fouilles entreprises place d'Armes (voir ci-dessous) ont donné des résultats spectaculaires: mise au jour de murs, souterrains et de 2 squelettes. Et elles se poursuivent, et révèleront sans doute d'autres trésors archéologiques.

fouilles-19-08-2.jpg

Ces découvertes ont généré un "buzz" et intéressent beaucoup de Belfortains: articles de presse, reportages télé et radio, réseaux sociaux, blogs,.... Des recherches sont faites, des hypothèses sont émises par des historiens ou des férus d'histoire, et les discussions autour de ces hypothèses sont passionnées et passionnantes.

Au-delà de ces discussions, et quelque soient les résultats définitifs des fouilles et des recherches, ce qui nous surprend, c'est le "silence assourdissant" de la mairie. Aucune information, aucun commentaire, ni de la part du Maire, ni de la part de l'adjoint à la culture !!!!!

Alors que ces fouilles permettent d'en apprendre plus sur la passé de notre ville, la seule action de la mairie a été de poser des bâches pour cacher les fouilles.

Cela permet san doute aux archéologues de travailler plus sereinement, mais, surtout, le Maire pense que cela évitera aux Belfortains de suivre ces fouilles de trop près, et évitera de retarder les travaux en cas de découvertes importantes.

A l'évidence, le Maire se moque du passé de Belfort. Il n'a qu'un objectif: finir les travaux et les inaugurer avant les élections !!!!

**************************************

LA GABEGIE CONTINUE !!!

Au conseil municipal du jeudi 27 juin, le maire a annoncé que les travaux de la Place d'Armes coûteraient 675 000 € de plus que prévu.

En effet, la plantation de "grands" arbres nécessite de réaliser des fouilles profondes aux emplacements des plantations.

Christophe GRUDLER a dénoncé ce surcoût lors du Conseil. (Retrouvez sa déclaration sur son blog : lire...).

Encore une fois, il est démontré, par cette imprévoyance, que le Maire, aveuglé par son refus de discuter et d'entendre les Belfortains, a voulu, à tout prix, avancer le plus  vite possible, et n'a pas réfléchi aux conséquences de ses décisions successives.

Après avoir dû décaler le début des travaux, refaire les déclarations en Préfecture, modifier le projet pour cause de coûts hors budget, voila qu'il ne s'est pas rendu compte que quand on creuse sur un périmètre historique, il faut faire des fouilles. Il ignorerait la loi ?

Comme l'a rappelé Christophe GRUDLER au Conseil municipal, tout cela parce que le maire a absolument voulu abattre les marronniers.

Nous avons suffisemment démontré que garder nos arbres était possible (voir nos articles ci-dessous). Nous n'y reviendrons pas.

Le Maire avait décidé de couper, donc il a coupé !!! Peu importent les conséquences pour les Belfortains.

675 000 € de plus ? Peu importe. Belfort a de l'argent, c'est bien connu.

Nous avons tenu à informer les habitants de la vieille ville de ces fouilles et de leur coût, en distribuant un tract. Vous le trouverez ici: tract-fouilles.pdf tract-fouilles.pdf

******************************************************

OUI, C'ETAIT POSSIBLE !!!!!!

La Preuve:

Le Maire nous a assuré pendant des mois, qu'il était impossible de sauver les marronniers: ils sont malades, et s'ils ne le sont pas, ils vont trop souffrir à cause des travaux.

Donc, il faut les abattre!!!! Pas d'alternative. Et ceux qui disent le contraire sont des menteurs démagogiques !!!!

Christophe GRUDLER a attiré notre attention sur un grand chantier parisien: l'aménagement du quartier Boucicaut, avec création d'un éco-quartier (http://www.boucicaut.fr/). 

Et là, surprise, 20 marronniers centenaires se trouvent au coeur des travaux.

Et là, surprise, on apprend que ces marronniers vont être préservés, qu'il existe des techniques pour travailler autour sans les traumatiser (Lire article du Parisien).

capture-boucicaut.jpg

Les marronniers dans l'ancien quartier. On croirait voir la place d'Armes.

Comme dit le dicton: "Quand on veut abattre son chien, on l'accuse d'avoir la rage".

Le Maire a appliqué ce dicton, sans chercher à étudier d'autres solutions (logique, puisque dès le départ, il ne voulait plus d'arbres!!!!!).

Et il a donc fait croire qu'il n'avait pas le choix. Il aurait dû se renseigner à Paris.

Mais à l'époque, il n'était pas au PS, et ne pouvait donc pas demander de conseils à M. DELANOE.

 

**************************************

DEPLACEMENT DE LA STATUE

"QUAND MEME":

 

EFFECTIVEMENT, CELA CHANGE TOUT !!!!!!!

Nous avons, avec Christophe GRUDLER, dénoncé le déplacement de la statue, car nous trouvons que cette modification d'emplacement est inutile, et n'apporte quasiment rien.

Et l'argent nécessaire aurait pu être utilisé pour de vraies nécessités.

Dans la presse, Mme JABER dit que la statue va être repositionnée "plus près de la route, au Nord de la Place".

Vous verrez, avec les photos ci-dessous, que ce déplacement vers le Nord de la place, est faible, et donc inutile:

20130403-173430.jpg

Le socle de la statue qui va être détruitcapture-statue-2.jpg

Le nouvel emplacement, d'après le projet.

Nous pouvons tous voir que la statue va être déplacée de 2-3 mètres maximum.

Quel en est donc l'intérêt ???? Pour dégager le point de vue des gens qui utiliserons 1 parmi la dizaine d'accès possibles à la Place ???

Vous jpoiuvez donc juger par vous-même de l'intérêt de cette opération.

De plus, la suppression du socle, du parterre, des grilles, a un impact fort sur le caractère solennel de cette statue, et c'est un manque de respect pour ce qu'elle représente..

C'est vraiment une bien mauvaise idée. Une parmi beaucoup d'autres sur ce projet.

 

*********************************

APRES LES MARRONNIERS, LA STATUE

La statue "Quand même" de la Place d'Armes a été déposée cet après-midi, dans le cadre du (mauvais) projet de rénovation voulu par le maire. Ce déplacement n'a aucune raison objective, si ce n'est de privilègier un axe de vue sur la Cathédrale. Mais, ce faisant, on supprime le parterre de fleurs, et la protection de la statue. Nous vous invitons à lire, à ce sujet, l'article de Christophe GRUDLER sur son blog (http://grudler.typepad.fr/). 

 

monument-armes-18-05-03-2.jpg

La statue hier, au-milieu des arbres 

monument-armes-18-05-01-1.jpget des fleurs
 capture.pngLe futur, sans arbres, sans fleurs !!!!

 quand-meme-02-04-2013-14.jpg

 

Ci-dessous, quelques photos de la dépose:

quand-meme-02-04-2013-11.jpg

quand-meme-02-04-2013-14-1.jpg

quand-meme-02-04-2013-9.jpg

 

 

POLEMIQUE SUR LA SANTE DES ARBRES:


Dès la coupe des premiers arbres, une polémique s'est déclenchée sur les réseaux sociaux:

Les troncs des marronniers sont creux !!!! Ils sont donc malades !!!!

Sans être des spécialistes, nous disons simplement que cette polémique n'a pas lieu d'être.

Notons d'abord, comme le montre notre photo ci-dessous, que ces creux ne concernent que quelques arbres, et de façon légère.

arbres-creux.jpg.

Que certains troncs soient creux n'a aucune importance sur la santé des arbres.

Voir par exemple l'extrait d'un site web ci-dessous:

arbre-creux.jpg

Seule conséquence éventuelle, une faiblesse mécanique pourrait apparaître si le creux est trop important.

Nombreux sont les arbres creux dans la nature

S'ils devaient tous être abattus, de nombreux animaux se retrouveraient "à la rue".

Cette polémique n'a donc pas lieu d'être.

Et ceux qui voudraient utiliser des photos des troncs creux pour justifier l'abattage pourraient être taxés de faire de la propagande.

*********************************

LE MASSACRE EST ENCLENCHE

Le Maire avait démenti de nombreuses fois que l'abattage aurait lieu le 25 février.

Il a donc menti aux Belfortains, comme, par exemple, lors de l'assemblée des conseils de quartiers, où il a réaffirmé que la date du 25/02 n'était pas la bonne.


Malgré la présence de nombreux manifestants sur la place d'armes toute la journée du 25/02, le Maire va faire abattre les marronniers très rapidement.

Récit d'une journée agitée:  

Ce lundi 25, un vingtaine de manifestants a occupé la place dès l'aube, à l'appel d'un parti politique, l'UMP; l'un deux est même monté sur un marronnier. Ils ont donc empéché le début des travaux, et provoqué la colère du Maire, qui a menaçé de les déloger manu-militari.

Puis, nos sympathisants sont également arrivés sur la place, comme nous l'avions annoncé. Notre but n'était pas de déclencher d'incident, mais de montrer au maire que nous étions toujours là, et que nous saurions, le temps venu, rappeler ce méfait aux Belfortains.

Puis, au fil de la journée, répondant à nos appels sur les réseaux sociaux, relayés par les médias, de nombreux Belfortains sont venus témoigner leur opposition. Plus de 200 personnes auront répondu à notre appel ou seront venus spontanément.

Malheureusement, comme cela était prévisible, le Maire ne change pas de position, et l'abattage va avoir lieu. Notons d'ailleurs que, en fin de journée, malgré la présence d'encore nombre d'opposants, les engins de chantier sont entrés sur la place et se sont mis en position, déclenchant l'hilarité du Maire et de son adjointe chargée des espaces verts.

Les marronniers vont donc être coupés par la volonté d'un seul homme, qui, pour un caprice, se moque des Belfortains, de leurs souvenirs, et de l'histoire de notre belle ville. Belle ville, qui sous le "règne" du MRC et de M. BUTZBACH, sera passé du stade de ville végétale au stade de ville minérale.

Les Belfortains n'oublieront jamais les marronniers du théâtre, les arbres de la Place Rabin, les marronniers de la Place d'Armes. 

Et ce souvenir sera bien présent lors des prochaines élections municipales.

.

****************************

SIGNEZ LA PETITION !!!

Le blog "Plein Feu sur Belfort" lance une pétition sur internet pour demander au Maire de suspendre son projet et de ne pas abattre les marronniers. Nous ne pouvons que soutenir cette initiative, car elle va dans le sens des actions que nous avons entreprises depuis le début du Projet.

D'autres pétitions ont déja été réalisées et ignorées par le maire. Mais, même s'il n'y a qu'une petite chance de le faire fléchir, nous devons la tenter. Cette pétition s'inscrit dans un cadre citoyen, responsable, respectueux de la légalité et s'adresse à tous ceux qui veulent voir ce projet reporté. Elle n'est ni partisanne, ni récupératrice.

C'est pourquoi "Nouveau Souffle pour Belfort" encourage toutes celles et tous ceux qui suivent son action contre le Projet du Maire, à la signer.

Pour le faire, suivre ce lien:   http://www.petitions24.net/pas_les_maronniers

Retrouvez l'analyse de Christophe GRUDLER sur son blog:  Lire...

 

ILS ONT VOTE L'ABATTAGE !!!!

Comme cela était prévisible (notre article ci-dessous), le Conseil Municipal du jeudi 31 Janvier a adopté le projet du Maire. Malgré le vote "Contre" des 11 conseillers municipaux de l'opposition, la majorité municipale s'est rangée dérrière le maire.

Comme nous vous l'annoncions, le MRC a voté "Pour".

Mr Proust, se sera encore une fois fait l'allié de M. Butzbach.

Cette façon de faire de la Politique est vraiment nauséabonde: "Je critique le budget présenté par le Maire, mais je le vote". "Je critique le Projet Place d'Armes, mais je le vote". Tout cela par pure tactique politicienne et au détriment de notre Ville.

Et grace à cela, le Maire a maintenant les coudées franches. Il va pouvoir lancer les tronçonneuses à l'assaut de nos marronniers. Il va pouvoir transformer notre belle place d'armes, si typique, en une place sans âme, de style ultra-moderne au-milieu des immeubles du 19ème. 

Ce jeudi 31 Janvier 2013 restera comme une date noire dans l'histoire de notre Ville.

dsc00215.jpg

Vous ne verrez bientôt plus ces magnifiques arbres !!!!

 

ILS VONT VOTER  l'ABATTAGE !!!!

Ce jeudi soir 31 Janvier 2013, la majorité municipale va voter comme un seul homme pour le projet de la Place d'Armes.

Et donc donner au maire l'autorisation de lancer les travaux, et toutes les procédures administratives qui les précèdent.

A-partir de demain, M. BUTZBACH pourra donc ordonner l'abattage des arbres de la Place d'Armes.

A-partir de demain, vous ne verrez plus cela:

dsc00212.jpg

Mais vous verrez ceci:

dsc00181.jpg

 

A-partir de demain, vous ne verrez plus cela:

 

dsc00213.jpg

 

Mais vous verrez ceci:

dsc00181-1.jpg

 

A-partir de demain, vous ne verrez plus cela:

 

dsc00219.jpg

 

Mais vous verrez ceci:

dsc00181-2.jpg

C'est désolant.

Bien sûr, toute l'opposition, groupée dérrière Christophe GRUDLER, votera contre. Mais cela ne suffira pas.

Car contrairement à ce qu'il dit dans la presse, M. PROUST et, dérrière lui, l'ensemble du MRC, va dire "oui" au projet de M. BUTZBACH.

Qu'a-t-il obtenu contre ce oui ? Pourquoi est-il revenu en arrière ????.

  Les Belfortains ne pourront que constater les dégats.

Et s'en souvenir en 2014. .

*************************************

DECLARATION DE TRAVAUX

MAUVAISE !!!!!!

Christophe GRUDLER a "soulevé un lièvre": la  modification de l'appel d'offre et le remplacement des pavés par du macadam doit donner lieu à une nouvelle déclaration de travaux.

Cela a pour conséquence que le Maire doit stopper l'engagement des travaux et relancer la démarche complète de déclaration, avec nouveau délai légal de 2 mois avant le premier coup de pioche. En conséquence de quoi, abattre les marronniers maintenant serait vraiment malvenu, et encore une fois, la preuve que M. BUTZBACH se moque des Belfortains.

Pour en savoir plus, lire sur le blog de Christophe GRUDLER.

MARRONNIERS:

Suite à notre article du 10 Janvier (ci-dessous), une nouvelle forte mobilisation s'est faite.

Les médias ont répondu à cette mobilisation en y consacrant des articles ou des émissions de radio.
France Bleu Belfort a questionné ses auditeurs sur l'abattage en posant la question sur Facebook (Êtes-vous opposé à l'abattage des marroniers de la Place d'Armes à Belfort ?) et en leur donnant la parole dans son émission "C'est vous qui le dites". En réponse, c'est un véritable plébiscite contre ce saccage (voir sur Facebook France Bleu).

Devant cette nouvelle mobilisation, le maire a démenti vouloir couper les arbres la semaine prochaine, disant que ce n'était que du buzz. Bien évidemment il ne dira jamais qu'il recule devant l'opposition à ce projet. Mais c'est bien le cas.

C'est pourquoi il faut poursuivre la mobilisation et rester vigilants.

Nous continuerons à vous informer de tout nouvel élément ou nouvelle information dès que nous en aurons.

place-armes-2.jpg

Les terrasses à l'ombre des grands arbres ne seront bientôt plus qu'un beau souvenir ?

En tout cas, c'est malheureusement toujours la volonté du Maire.

*********************************************************************************

La rumeur est de plus en plus forte. Le Maire persiste et va faire couper les marronniers très rapidement.

Et cela contre l'avis des Belfortains, des conseillers municipaux d'opposition et d'une grande partie de sa "Majorité".

De nombreux amoureux de ces arbres s'étaient manifestés pour adopter symboliquement l'un d'eux. Dans ce cadre, nous leur avons adressé une lettre ouverte que vous pouvez lire en téléchargeant le fichier suivant: lettre-ouverte-09-01-2013-1.pdf lettre-ouverte-09-01-2013-1.pdf

Même si vous n'avez pas adopté un arbre, vous pouvez aussi vous mobiliser et nous accompagner comme ces parrains.

Faites nous le savoir.

 

CONSEIL MUNICIPAL DU 19/12/2012

Lors de ce conseil, plusieurs éléments nouveaux sur le dossier Place d'Armes sont apparus.

D'abord, M. PROUST s'est rangé derrière Christophe GRUDLER, en demandant au maire de ne pas lancer la réalisation en 2013, mais d'attendre les prochaines élections en 2014. En argumentant sur la mauvaise gestion de ce projet (manque de concertation, d'information, risque de passage en force,...). Nous sommes contents que M. PROUST se range enfin à nos avis. Bien sûr, nous ne sommes pas dupes. Nous savons bien qu'il s'agit là d'une position prise dans le cadre de la lutte qui l'oppose à M. BUTZBACH, et que celui-ci ne tiendra probablement pas compte de la demande. Mais aujourd'hui, on peut dire que seul le Maire et une partie du PS sont favorables à la réalisation de ce projet. Cela fait très peu, et si M. BUTZBACH persiste, il s'agira vraiment d'un passage en force, de la démonstation de son jusqu'au-boutisme. Son mode de raisonnement: "tout le monde a tort, moi j'ai raison".

Deuxième point, on nous annonce des arbres de 60 cm de circonférence pour remplacer les marronniers. C'est mieux que ce qui avait été annoncé jusque là, mais cela ne change en rien notre position. Abattre les marronniers pour les remplacer par des arbres de 20 cm de diamètre, on est encore loin du compte. Il faudra des dizaines d'années avant que les nouveaux arbres ne soient au-niveau de ceux qui donnent aujourd'hui à la place d'armes, tout son cachet. Et en attendant, on aura le même style de place que toutes celle créées par la majorité actuelle: Place Corbis, Place Bazin, Place de Franche-Comté, et bientôt Place Rabin.

 

 

OPERATION "ADOPTEZ UN ARBRE"

Le samedi 27 Octobre, à l'appel de Christophe GRUDLER et de notre Association, de nombreux Belfortains se sont rendus sur la Place d'Armes pour "adopter un marronnier".

L'objectif était de montrer (encore une fois) au Maire, l'attachement des Belfortaines et des Belfortains à leur place d'armes et à ses arbres, et à le faire reculer dans sa volonté d'abattage des marronniers.

p1080413.jpgLors d'une brève allocution, Christophe GRUDLER a réaffirmé son opposition au projet de la place d'armes, tel que voulu par le Maire. Rénovation, OUI, embellissement, OUI, mais gabegie (9 000 000 Euros), NON, abattage des arbres, NON

Il a également annoncé le dépot d'un recours au tribunal administratif, et d'un recours en référé, seule solution pour empêcher les travaux.

 

capture.jpg

Chaque volontaire s'est vu remettre un certificat d'adoption.

Il est encore possible d'adopter un des 19 marronniers en nous contactant par mail.

Au total, ce sont 158 personnes qui ont adopté un marronnier en se rendant sur la place.

Chacun a pu choisir l'arbre qu'il préférait. Nombreux étaient ceux qui choisissaient leur arbre car des souvenirs personnels y étaient attachés.

 

Les Numéros des marronniers (issus du projet de la Ville)

plan-arbres.jpg 

De nombreux "parents" ont tenu à se faire photographier devant "leur" arbre.

p1080499.jpg

Vous pouvez retrouver quelqu'unes de ces photos sur ce site (Album Photo).

Nous remerçions encore une fois toutes celles et tous ceux qui se sont déplacés, malgré le froid et la neige.

*******************************************

MARCHE AUX PUCES PLACE D'ARMES (2)

Christophe GRUDLER avait obtenu, suite à son action, le maintien des commerçants sur la place d'armes, pour le marché d'Octobre (Voir ci-dessous).

N'ayant toujours pas obtenu de réponse du Maire, pour les mois de novembre et décembre, il a engagé de nouvelles actions, et a été à la rencontre des commerçants lors du marché du 07/10/2012.

Il leur a notamment remis un courrier ( courrier-christophe-grudler-07-10-2012.pdf courrier-christophe-grudler-07-10-2012.pdf), dans lequel il fait le point de la situation actuelle, de ses actions, et des demandes faites au Maire.

2012-10-07-10-08-50.jpg 2012-10-07-09-42-34.jpg

 

La presse régionale était présente lors de ces rencontres. Elle a pu interviewer également M. le Maire, qui refuse toujours de revoir sa copie et s'oppose à toute discussion. Notons qu'il a également refusé tout échange avec Christophe GRUDLER sur la marché !!!! Les commerçants présents ont apprécié !!!!

Pourtant, au nom des commerçants, nous demandons simplement que:

- le contrat passé avec la Ville (emplacement déja payé sur la place d'armes pour TOUTE l'année 2012) soit respecté par le Maire.

Cela ne devrait pas poser de problème, puisque les travaux ne peuvent pas commencer, du fait que les demandes n'ont toujours pas été déposées en Préfecture.

- le Maire ouvre le dialogue avec les commerçants, les rencontre, prenne leurs demandes en considération. Par exemple, nous avons été alertés par une commerçante, qui a un emplacement place d'armes du fait de son handicap. La déplacer sans concertation rue des Bons Enfants revient à l'empècher de continuer son activité au marché aux puces (problèmes d'accès, de place, d'absence de toilettes,...).

Comme pour tout ce qui concerne ce projet, le Maire refuse tout dialogue, toute concertation. Il est droit dans ses bottes, malgré les remontées venant de toute part.

Nous avons également noté que de nombreux commerçants citaient l'exemple de Besançon, où les travaux du Tramway ont nécessité leur déplacement, mais après concertation et accord avec le Maire (Socialiste, comme à Belfort).
Ce dimanche matin, nous avons également rencontré de nombreux Belfortains, qui nous ont exprimé leur soutien pour notre action contre ce trés mauvais projet de modification de la Place d'Armes, et notamment contre l'abbatage des marronniers. Nous les en remerçions.

 

MARCHE AUX PUCES PLACE D'ARMES (1)

 

La Mairie avait écrit aux commerçants du marché aux puces installés Place d'Armes, qu'ils seraient déplacés dès avant le prochain marché du 07 Octobre.

Cela, bien évidemment, et selon les habitudes de la mairie, sans aucune concertation préalable.

Saisi par les commerçants, Christophe GRUDLER a dénoncé cette façon de faire, et l'inutile brutalité de cette mesure, sachant que les travaux ne peuvent pas commencer pour le moment (Voir sur le blog de C. GRUDLER).

Il a obtenu que la mesure de déplacement soit retardée jusqu'en octobre (Voir également sur son blog).

Rappelons que, pour le moment, la déclaration préalable des travaux n'a pas été déposée en préfecture.

Notons aussi, selon les déclarations (Le Pays du 21/09/2012) de l'Adjoint chargé de l'urbanisme, "l'absence d'étude d'impact n'est pas un obstacle légal",

malgré la demande du Préfet d'en réaliser une. Nous dénonçons depuis longtemps, la volonté de la mairie de "passer en force": en voila la preuve !!!!

Une fois que les marronniers seront coupés, même si l'étude d'impact donne tort au maire, le mal sera fait et on ne pourra plus revenir en arrière.

Mais nous serons vigilants et veillerons, avec les élus d"un Nouveau Souffle pour Belfort, à alerter les Belfortains en cas de mauvais coup.

*********************************************************************************

Etienne BUTZBACH contourne ses derniers engagements et persiste:

Les Marronniers de la Place d'Armes étant malades, il faudra les couper.

Comme notre précédent article (voir ci-dessous) le laissait prévoir, le Maire de Belfort a informé officiellement la commission municipale concernée de (d'après lui) la nécessité d'abattre les arbres de la Place d'Armes.

Il persiste dans son idée première, et dispose maintenant d'un alibi pour couper les arbres: un rapport "d'expertise". Ses engagements pris devant les riverains sont abandonnés.

Comme d'habitude à BELFORT, les faux semblants, la fausse concertation, érigés en système depuis des années, vont encore une fois déboucher sur l'application pure et dure des volontés du Maire, sans tenir compte des avis des premiers concernés, les habitants de la vieille ville.

Avec Christophe GRUDLER, nous demandons toujours un référendum sur le sujet:
place-armes.jpg

Pour que ces arbres ne soient pas remplacés par des arbustes.

Pour que le Patrimoine de Belfort soit respecté.

Pour que la minéralité ne soit plus l'axe systématique des rénovations à Belfort.

 

Mais le Maire se refuse à accepter ce référendum, car il sait qu'il le perdra.

Nous contnuerons, avec Christophe GRUDLER, à soutenir tous ceux qui veulent empêcher ce massacre.

 

Etienne BUTZBACH s'entête et veut toujours abattre les marronniers:

Suite à une étude menée par un bureau d'études, le Maire de BELFORT a déclaré (Le Pays du 30 Mars 2012) :

"Le rapport sur les marronniers n'est pas bon. Quatre ou cinq arbres sont trés gravement atteints. On s'oriente vers un remplacement."

Christophe GRUDLER a immédiatement réagi, en publiant un communiqué:

"Le Maire de Belfort a examiné le rapport sur les arbres et a décidé, en comité restreint, leur abattage. Il valide ainsi le premier projet du cabinet d'architecture, sans aucun échange avec la population Belfortaine. Je l'invite donc à démentir officiellement ces informations et à tout faire pour protéger ces marronniers centenaires."

Rappellons que dès le début du projet, il était clairement defini qu'il ne fallait pas garder les marronniers. Malgré ses promesses et son semblant de discussion avec les Belfortains, M. BUTZBACH poursuit sur SON idée première: une place minérale, à l'image de la place Corbis. Même s'il a, suite à la pression des Belfortains, admit qu'il pourrait y avoir des arbres en remplacement des marronniers actuels.

Mais ce n'est pas avec le remplacement des marronniers par des ormes de 15 cm de diamètre (selon le projet présenté par le cabinet en charge du projet) que nous conserverons son charme à notre belle place. Voyez ci-dessous la différence de tailles des troncs entre les marronniers actuels et les arbres proposés par le cabinet.

arbres-place-d-armes-1.jpg

 

 

 

 

 

 

Réunion du 13 décembre 2012:

M. le Maire a organisé une réunion à la Maison du peuple, le 13 décembre. Cette réunion était censée être la première d'une série de réunions de concertation, destinées aux Belfortains, afin qu'ils puissent exprimer leurs avis sur le projet d'aménagement de la Place d'armes.

Vous en trouverez ci-dessous un bref compte-rendu et quelques réflexions:

    - M. l'architecte en charge du projet en a exposé les grandes lignes. Cet exposé fût brillant, clair, et pouvait convaincre de nombreuses personnes, du fait de son caractère positif et sans aucun contre-argument ou point négatif.

     - Ensuite, les personnes présentes dans la salle pûrent s'exprimer. Les principaux points soulevés sont:

          * projet lancé sans concertation réelle

          * moderniser la place, oui, mais pas n'importe comment ni à n'importe quel prix

          * aucune des propositions déja faites n'a été retenue ni même étudiée par le Maire

          * forte opposition sur le plan de circulation

          * pourquoi un projet si cher (6 000 000 €) dans le contexte actuel ?

          * pas de prise en compte des problèmes des riverains ni des commerçants

Ensuite, M. l'architecte et M. le Maire ont répondu à ces différentes questions, mais sans convaincre les nombreuses personnes présentes => les réponses étaient toutes: ne vous en faites pas, dormez tranquilles, tout va bien, notre projet est le meilleur et vous ne comprenez rien.

Pour Christophe GRUDLER, qui est intervenu pendant cette réunion, comme pour notre association, de nombreux points très négatifs sont à ressortir:

     - Concertation: M. Le Maire se moque du monde. Sur l'ensemble du projet, seuls 2 points peuvent être discutés (la place de la statue "Quand même" et les arbres). Les autres points ne sont pas discutables: périmètre piéton, plan de circulation, stationnement, ... Or, ce sont ces points qui pèseront directement sur la qualité de vie dans la vieille ville et sur les commerces

     - Aménager la place, oui, mais pas à n'importe quel prix, surtout dans cette période de crise, où tous les efforts doivent être fait pour favoriser l'emploi.

     - Il faut conserver un minimum de transit sur la place, afin de préserver la diversité des commerces

     - Le projet n'est pas bon, car il n'intègre pas le plan de circulation DELIRANT prévu avec la mise en place d'OPTYMO2

Le Maire a donc lancé sa simili-concertation, mais que tous les belfortains en soient bien persuadés: comme d'habitude, le projet présenté est ficelé, définitif et non discutable. Seuls 2 points annexes sont négociables.

Il faut donc que les Belfortains restent mobilisés pour faire fléchir le Maire, comme il a été obligé de céder sur les arbres. Rappelons qu'au début du projet, les 19 marronniers devaient être abattus. C'est la lutte des riverains et commerçants qui a conduit au projet actuel, dans lequel il reste des arbres.

Nous pouvons faire céder le maire sur d'autres aspects, en restant vigilants. Nous avons proposé un référendum au Maire. Lors de la réunion, il n'a même pas daigné répondre à Christophe GRUDLER sur ce sujet. Exigeons un référendum sur le projet, sur tous ses aspects et conséquences.

Nous verrons alors si M. le Maire respecte les Belfortains et leurs avis.

 

CONFERENCE DEBAT : RESTER MOBILISES

Jeudi 19 Mai 2011, NSB a organisé une conférence débat sur la place d'armes, animée par Christophe GRUDLER et Julie De BREZA.

 Nous avons noté la présence :

     - de représentants de l'Association de Défense de la Vieille Ville (ADVV) et notamment le Président M. WIMMER.

     - de commerçants de la place d'Armes

NSB tient à les remercier ainsi que tous les nombreux Belfortains qui ont assisté à cette conférence-débat.

Au cours de cette soirée, Christophe GRUDLER a situé la Place d'Armes dans le contexte historique de Belfort, puis a démontré tous les aspects négatifs du projet de M. le Maire:

     - pas de concertation

     - pas d'information aux élus ni à la population

     - des éléments cachés bien que déja décidés (abattage des arbres par exemple)

     - des idées farfelues (réouvrir le canal passant sous la place, alors qu'il sert d'égout.

     - des décisions ne tenant pas compte des besoins des riverains ni des commerçants (circulation, stationnement,...)

Puis Julie De BREZA a présenté un premier contre projet, issu des échanges réalisés avec les commerçants, les habitants et l'ADVV:

     - des zones piétonnes, mais préservant les accès aux commerces

     - des solutions pour le stationnement (ouverture du Parking de l'Arsenal à tous, construction d'un parking avec 1 étage près de la Tour 41)

     - des aménagement esthétiques (disparition des fils électriques, réfection des chaussées, de la place,...)

     - la préservation des arbres (en leur assurant un entretien régulier, un élagage,..)

     - une animation de Quartier augmentant l'attractivité de la Vieille Ville.

     - .....

Les échanges ont été nombreux et très enrichissants entre les participants, tant pour critiquer le projet du Maire, que pour alimenter en propositions le contre projet de NSB.

 La conclusion de ce débat est que nous devons rester mobilisés, car le Maire n'a pas renoncé à son projet. Il ne cherche qu'à gagner du temps et profitera des vacances pour le faire avancer discrètement.

Nous lançons un appel à tous ceux qui sont contre ce projet, quelles que soient les sensibilités, à se rassembler pour agir.

Nous lancerons bientôt des actions, toujours en accord avec l'ADVV. Nous vous en tiendrons informés.

Vous trouverez ci-après un résumé du document présenté lors de la conférence.

Conférence Place d\'Armes.pdf

 

 

 

Mise à jour du 17 Avril 2011:

Depuis l'annonce d'un projet de réaménagement de la place d'armes par M. le Maire, notre association s'est rangée dérrière Christophe GRUDLER pour s'opposer à ce projet.

Nous nous y opposons parce-que le Maire demande aux élus de voter 6 Millions d'Euros pour ce projet, sans informations claires sur ce qu'il veut faire.

Nous nous y opposons parce-que les rares informations que nous avons indiquent que ce projet est dans la veine des précédents: PLUS d'ARBRES, comme sur la place CORBIS ou la promenade de la savoureuse, la place du forum,....

Nous nous y opposons parce-que, comme d'habitude à Belfort, le Maire décide et les Belfortains doivent se taire. Aucune concertation n'a eu lieu et les avis de riverains, habitants ou commerçants, n'ont pas été pris en compte.

Une Association de défense des riverains s'est créée. Nouveau Souffle pour Belfort la soutien et sera à ses cotés dans sa lutte, pour obtenir que le projet final soit approuvé par les riverains.

Le 16 Avril, notre Association a participé à l'apéritif organisé sur la place d'armes, pour protester encore une fois contre ce projet.

Julie de Breza, conseillère municipale du groupe "Un Nouveau Souffle pour Belfort", a pris la parole lors de cette manifestation, pour bien préciser que, avec Christophe GRUDLER, notre volonté est uniquement d'aider les riverains à se faire entendre, sans aucune volonté de récupération électoraliste (NDLR: espérons qu'il en est de même pour les autres personnalités présentes à cette manifestation).

Julie a précisé que nous étions en train de travailler, avec les habitants de la vieille ville, à un contre-projet, qui devrait voir le jour avant fin juin.

Nous ne laisserons pas M. le Maire faire n'importe quoi sur la place d'armes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julie de BREZA intervenant lors de la manifestation du 16 Avril 2011.

 

Nouveau Souffle pour BELFORT - Association Loi 1901 - Toute reproduction entière ou partielle de ce site interdite.

Utilisation des Photos ou documents publiés sur ce site, soumis à autorisation de l'Association.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site