SITE CENTRALE LAITIERE FORGES

 

 

SITE de la CENTRALE LAITIERE:

 

centrale-laitie-re-p7300018.jpg

L'aménagement de cette zone a été mis en attente du résultat des élections municipales de mars 2014 (voir articles ci-dessous)

Le nouveau maire est maintenant élu, et ce sera donc à lui de traiter cette question.

Dans son programme, M. Meslot a promis une grande consultation populaire pour l'aménagement du site de l'étang des Forges.

S8 15

Nous attendrons donc cette consultation promise lors de la campagne, et nous prononcerons à ce moment-là, en fonction des propositions qui seront faites.

 

Articles sur le dossier de l'aménagement de l'étang des Forges  précédents l'élections de mars 2014:

Christophe GRUDLER et son équipe ont révélé de grandes zones d'ombres dans la vente du site de la centrale laitière des Forges à un particulier.

Ce qui a été révélé pose des questions très importantes, auxquelles nous n'avons pas eu de réponses de la part du précédent Maire.

Rappellons également que vous pouvez consulter le blog de Christophe GRUDLER et les articles qu'il y a consacré (http://grudler.typepad.fr/blog/

 

Christophe GRUDLER répond au Maire

Sur son blog et par communiqué de presse, Christophe GRUDLER a répondu aux affirmations du maire sur son rôle dans la vente du site de la centrale laitière.

Etienne Butzbach, dans l'Est Républicain de ce jeudi 25 Avril, reconnaît avoir participé à une réunion dans son bureau, entre le vendeur et l'acheteur.

Mais il dit ne pas savoir qui il allait rencontrer !!!!!!  Qui peut croire cela ??????

Il reconnaît que la modification du P.L.U. était prévue. Au bénéfice intégral de l'acheteur !!!!! Mais, globalement, il apporte des réponses qui ne sont pas crédibles.

Christophe GRUDLER dénonce ces mensonges. Retrouvez l'intégralité de son communiqué sur son blog (lire....)

********************************************************

Conférence de Presse de Christophe GRUDLER et "Nouveau Souffle" 


(Article publié le 17 Avril 2013)

Mardi 16 Avril, Christophe GRUDLER, entouré de Renaud ROUSSELET, son assistant, de Dominique PERRIN, conseiller municipal, et Jean-Jacques VALENTIN, président de NSB, a tenu une conférence de presse pour faire le point sur "l'affaire" de la centrale laitière des Forges.

Il a d'abord fait un bref rappel de ce qui s'est passé, depuis la conférence que nous nous avons organisé le 19 février (voir ci-dessous), pendant laquelle Christophe GRUDLER et Julie DE BREZA ont révélé les points noirs liés à la vente de ce site.

Citons notamment la réunion de municipalité (réunion des membres de la majorité du Conseil Municipal), pendant laquelle un rapport d'urbanisme a été présenté, ainsi  qu'une demande de modification du PLU. Citons également le communiqué de presse que l'association "Anticor" a diffusé (communique-de-presse-groupe-local-anticor-25.pdf communique-de-presse-groupe-local-anticor-25.pdf) .

Christophe GRUDLER a également réagi aux propos de M. Proust, qui a déclaré que la SEMPAT ne s'intéressait pas aux activités de laiterie, mais seulement aux activités industrielles. Ce qui est faux, puisque la SEMPAT a racheté de nombreux locaux, pour en faire des épiceries, restaurants, ou autres. Pourquoi donc, réellement, M. Proust ne s'est-il pas interressé à ce site ? Pourquoi le laisser vendre à un marchand de bien ? Chacun se fera son opinion.

Aujourd'hui, les conséquences des révélations faites par Christophe GRUDLER sont importantes: 

-          Forte interrogation dans la population de Belfort

-          Forte interrogation dans la sphère politique, et notamment dans la majorité municipale

 

Christophe GRUDLER a confirmé avoir saisi le préfet sur les conditions de cette vente, etdemande au maire:

  •  de révéler le coût de l'étude immobilière commandé par la ville à Luc Vilan, architecte. Sans cela, nous demanderons à la cour régionale des comptes de traiter le dossier. Christophe GRUDLER a souligné que, dès la vente, le Maire savait que l'acheteur avait étudié un projet immobillier, et qu'il en avait vu les plans. Pourquoi cet acheteur avait-il engagé des frais d'études d'urbanisme, pour un terrain qu'il savait non constructible ???? Pourquoi le Maire ne lui a-t-il pas signifié immédiatement que son projet ne pourrait pas voir le jour, vu le type de classement des terrains ??
  •  de geler le projet jusqu'aux prochaines élections municipalesEt ce sera à la nouvelle équipe qui sortira des urnes, de choisir en toute transparence quel sera le destin de ces trois hectares de terrain en bordure d’étang des Forges.

Nous continuerons à être vigilants, et vous informerons des réponses du Maire aux 2 points ci-dessus.

 ***************************************************************************

 

SITE de la CENTRALE LAITIERE:

 B. KERN donne raison à Christophe GRUDLER !!!!

(Article publié le 15 Avril 2013)

A-travers un communiqué paru ce samedi 13 avril dans la presse locale, Bruno KERN donne raison à Christophe GRUDLER:

- Oui, la ville a bien mandaté (NDLR: et donc payé) un architecte pour réaliser une étude d'urbanisme sur un terrain privé !!!

- Oui, l'adjoint à l'urbanisme a bien présenté le rapport dont parle C. GRUDLER, visant à modifier le PLU, au grand profit de l'acheteur du terrain

- Oui, la ville aurait dû préempter, ou acheter ce terrain

- Oui, le Maire doit renoncer au changement de PLU tant que la situation n'a pas été éclaircie

Voila bien la confirmation que ce qu'a révélé Christophe GRUDLER est vrai.

Cela confirme nos demandes de réponses claires du Maire à toutes les questions posées sur cette transaction,

Cela confirme la nécessité de ne rien faire sur ce site d'ici les prochaines échéances électorales.

********************************************************

 

SITE de la CENTRALE LAITIERE:

DITES-NOUS POURQUOI, Mr le MAIRE !!!

 (Article publié le 10 Avril 2013)

Lors du conseil de quartier des Forges du lundi 8 avril, le devenir du site de la laiterie des forges a été évoqué. 

Après la conférence organisée et animée par Christophe GRUDLER et Julie DE BREZA en février dernier, le Maire s’est senti obligé de venir faire une information au conseil de quartier. 

L’intervention de Christophe GRUDLER lors de ce conseil, fait légitimement, semble-t-il, se poser un certain nombre de questions quant au comportement du Maire sur ce sujet : 

-          Pourquoi une réunion dans le bureau du maire a-t-elle été organisée entre le vendeur et l’acheteur ?

Et pourquoi nier avoir été l’un des entremetteurs de cette affaire ?  

-          Pourquoi ne pas avoir préempté ce site, alors qu’il est au cœur d’un projet global d’aménagement de l’étang des Forges ?  

-          Pourquoi avoir laissé vendre à un marchand de biens un terrain non constructible, et dire, quelques semaines après, souhaiter y voir construire de l’habitat résidentiel ?

Sur toutes ces questions, les Belfortains sont en droit d’attendre une réponse du Maire.

Dans cette période troublée, où les citoyens perdent confiance dans leurs élus, il n’est pas possible de laisser imaginer qu’il ait pu y avoir des arrières pensées lors de cette transaction.

Que cache réellement cette transaction ? 

Il aurait été plus intelligent et transparent de préempter le site, de changer le Plan Local d’Urbanisme, et ensuite de vendre le terrain restant vacant.

Ceci aurait permis à la ville de faire à la fois des plus-values importantes, de maitriser le type d’habitations potentiellement à construire sur un espace délimité, de gérer les implantations, et surtout d’intégrer, en toute cohérence, ce site dans le projet global d’aménagement de l’Etang des Forges.

Ce qui a été fait ou envisagé, c’est-à-dire vendre à un particulier puis changer le Plan Local d’Urbanisme afin de rendre le terrain constructible, est inacceptable.

Dans ce cadre, la Mairie perd l’entier contrôle de l’aménagement d’une grande partie de l’Etang des Forges, et sur un plan financier elle laisse gentiment la possibilité à l’investisseur de réaliser de futures et exceptionnelles plus-values.

C’est à se demander si une fois de plus, le Maire cherche à faire l’étalage de toute son incompétence et de son incapacité à gérer l’argent public.

En tout cas, il fait preuve encore une fois de légèreté et d’incohérence sur le dos des Belfortains.

Il faut donc que le Maire apporte des réponses sérieuses et crédibles aux Belfortains.

Les Belfortains ont besoin de comprendre. Les Belfortains exigent un éclairage complet sur cette opération.

Et c’est un devoir de moral de ne pas changer le Plan Local d’Urbanisme afin de rendre le terrain constructible d’ici aux prochaines échéances électorales.

Alors oui, pourquoi, Mr Le Maire ?

 

**************************

 QUARTIER DES FORGES:

QUEL AVENIR POUR LA CENTRALE LAITIERE ?

(Article publié le 21 Février 2013)

Mardi 19 février, notre Association a organisé une conférence, animée par Christophe GRUDLER et Julie DE BREZA, sur la situation du site qui abrite actuellement l'ex-centrale laitière.

Le public a répondu en nombre à notre invitation (entre 90 et 100 personnes), et en particulier les habitants du quartier des Forges.

20130219-205906.jpgChristophe GRUDLER expose la situation du site devant un public attentif

Après avoir fait un bref rappel de l'histoire industrielle du site (métallurgie, puis teinturerie, et enfin laiterie), Christophe GRUDLER a informé les participants sur la vente du site à un marchand de bien, et a posé des questions auxquelles nous attendons des réponses:

 ♦ Pourquoi aucune information au Conseil Municipal sur la vente ?

 ♦ Pourquoi aucune information au Conseil de Quartier ?

 ♦ Pourquoi aucune préemption de la Mairie pour un site située en plein milieu d'une zone associant loisir et environnement (voir dernier Belfort Mag), très importante dans le développement touristique de Belfort.

 ♦ Pourquoi la maire dit-il (dans la presse) : "il s'agit d'une vente entre particuliers qui ne concerne pas la ville", alors qu'il a fait une réunion dans son bureau entre le vendeur et l'acheteur, pour faciliter un accord de vente ?

 ♦ Pourquoi un achat par un marchand de biens d'une zone classée "UY" au PLU, donc non constructible ? (Notons que le PLU est actuellement en révision. Cette zone serait-elle concernée ?)

Toutes ces questions méritent une réponse. Sinon, y-aurait-il quelque chose à cacher ?

centrale-laitie-re-googleearth.jpgComment la Mairie peut-elle ne pas s'intérresser au site de la Centrale, situé au coeur de la zone de loisir des Forges ????

La troisième partie de la Conférence a été animée par Julie DE BREZA, Conseillère Municipale et Déléguée du Quartier.

Julie a exposé quelques propositions d'aménagement de ces terrains, centrées sur l'intégration à la zone de loisirs, un développement raisonnable, et le respect du patrimoine.

Ensuite, cette réunion s'est poursuivie par de nombreux échanges avec les habitants du quartier, premiers interessés par l'avenir de la zone, mais tenus à l'écart par la mairie.

Nouveau Souffle pour BELFORT - Association Loi 1901 - Toute reproduction entière ou partielle de ce site interdite.

Utilisation des Photos ou documents publiés sur ce site, soumis à autorisation de l'Association.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site